Eupatoire à feuilles de chanvre

Eupatorium cannabinum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Sous-Famille : Asteroideae Tribu : Eupatorieae Genre : Eupatorium

  • 395
    observations

  • 92
    communes

  • 12
    sources

  • Première observation
    1905

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ancinnes - Argentan - Assé-le-Boisne - Athis-Val de Rouvre - Aunay-les-Bois - Bagnoles de l'Orne Normandie - Beauvain - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bursard - Chahains - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Crissé - Cuissai - Domfront en Poiraie - Dompierre - Écouves - Essay - Évron - Francheville - Hauterive - Héloup - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferté Macé - La Lande-de-Goult - Laleu - La Pallu - La Roche-Mabile - Larré - Lassay-les-Châteaux - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Mêle-sur-Sarthe - Le Ménil-Broût - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Louzes - Magny-le-Désert - Mamers - Marchemaisons - Ménil-Erreux - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortain-Bocage - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Neuilly-le-Bisson - Neuilly-le-Vendin - Pacé - Perrou - Pezé-le-Robert - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Rives d'Andaine - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Denis-sur-Sarthon - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Sainte-Marie-la-Robert - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Rémy-du-Val - Saint-Roch-sur-Égrenne - Sées - Tessé-Froulay - Thub?uf - Villaines-la-Carelle - Villaines-la-Juhel - Villeneuve-en-Perseigne - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Base pour l'inventaire des observations subaquatiques (BioObs) - Biotope - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - DELCLOY Cédric - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - Tela Botanica

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille.

Variable, pouvant aller de 40 cm jusqu’à 1,50 m.

Diagnose.

Hémicryptophyte poussant généralement en touffes, à tiges de couleur rouge-violacée, dressées, raides et souvent ramifiées (axes secondaires orientés vers le haut). Plante pubescente sur la tige, les ramifications et au moins la nervure principale de la face inférieure des feuilles. Les feuilles sont opposées, brièvement pétiolées (~1,5 cm), elles dépassent souvent 10 cm de longueur, sont simples (dans la partie supérieure) à palmatiséquées (3 ou 5 segments ovales à lancéolés), leur contour est denté, les dents sont plus ou moins profondes (~1 à 4(5) mm) et orientées vers l’extrémité de la feuille. L’inflorescence est terminale (dépassant les dernières feuilles) en corymbe dense composé de généralement plus de 150 capitules (~7-8 mm de long) ; la floraison s’étend de Juillet à Octobre. La corolle est rose sale (rarement blanche) et odorante, les bractées de l’involucre sont verdâtres au centre et roses vers l’extérieur, organisées sur plusieurs rangs, les internes sont oblongues linéaires (pourvues d’une marge scarieuse), 3 à 4 fois plus grandes que les externes qui sont ovales. Les akènes (fruits ne renfermant qu’une seule graine) sont insérés sur le réceptacle, mesurent ~1,8 mm de long et sont coiffés d’une aigrette >2 fois plus longue que l’akène.

Facilité d'identification.

simple

Confusions possibles.

Aucune.

Répartition générale.

Europe occidentale, Afrique du Nord, Asie mineure, (Chine ?)

Habitat et biologie.

Espèce très commune croissant dans les mégaphorbiaies, les prairies hygrophiles, les bords de cours d’eau, sur des sols plus ou moins nitratés.

Tison, J.-M. & de Foucault, B. [coord.] 2014. Flora Gallica. Flore de France. Biotope Éditions, Mèze. xx + 1196 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
D4.1 : Bas-marais riches en bases, y compris les bas-marais eutrophes à hautes herbes, suintements et ruissellements calcaires
E3.1 : Prairies humides hautes méditerranéennes
G1.2113 : Aulnaies-frênaies à Cirse maraîcher
G1.2132 : Aulnaies-frênaies ouest-européennes à hautes herbes

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Chone heterophylla Dulac, 1867
Cunigunda vulgaris Bubani, 1899
Eupatorium cannabifolium Salisb., 1796
Eupatorium caucasicum Steven, 1856
Eupatorium hyrcanicum Steven, 1856
Eupatorium lemassonii Biau, 1908
Eupatorium nodiflorum Wall., 1831
Eupatorium syriacum Jacq., 1781

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.