• 824
    observations

  • 99
    communes

  • 11
    sources

  • Première observation
    1970

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ancinnes - Assé-le-Boisne - Aunay-les-Bois - Bagnoles de l'Orne Normandie - Barenton - Beauvain - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bursard - Carrouges - Ceaucé - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Crissé - Cuissai - Domfront en Poiraie - Dompierre - Écouves - Essay - Francheville - Gandelain - Ger - Hauterive - Héloup - Javron-les-Chapelles - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferrière-Bochard - La Ferté Macé - Lalacelle - La Lande-de-Goult - Laleu - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Ménil-Broût - Le Ménil-Scelleur - Les Aulneaux - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mantilly - Marchemaisons - Ménil-Erreux - Mont-Saint-Jean - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Pacé - Passais Villages - Perrou - Pezé-le-Robert - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Rives d'Andaine - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Brice - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Cyr-en-Pail - Saint-Denis-sur-Sarthon - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-des-Landes - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-du-Val - Sées - Tanville - Tessé-Froulay - Torchamp - Villaines-la-Juhel - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Conseil départemental de l'Orne - Direction interdépartementale des routes Ouest (DIR Ouest) - Groupe Mammalogique Normand (GMN) - Habitants-bénévoles - LUTRAND Christophe - PNR Normandie-Maine - PNR du Perche - Parc Éolien des Avaloirs - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 95-135 cm plus 2-3 cm pour la queue (adulte). Hauteur au garrot : 65-75 cm.

Poids : 20-25 kg (adulte). Les mâles sont plus lourds que les femelles.

Diagnose : Le chevreuil a une silhouette fine et élancée. Le pelage varie du brun-gris en hiver au roux en été avec une tâche blanche sur les fesses. Les lèvres et le menton sont blancs recouverts d’une moustache noire. Les oreilles sont grandes et contournées d’un fin liseré noir. Le mâle (appelé brocard) porte des bois droits et parallèles pouvant atteindre près de 30 cm de haut.

Détermination : Simple.

Espèces proches : Cervus elaphus Linnaeus, 1758 (femelle). De loin, la biche peut se confondre avec la chevrette mais contrairement à cette dernière, la biche ne porte pas de moustache noire et son miroir (=la tâche sur la fesse) est jaunâtre et non blanc. De près, la taille bien plus importante de la biche permet de différencier aisément les deux espèces.

Période d’observation : Observable toute l’année et préférentiellement au crépuscule.

Biologie-éthologie : Le chevreuil s’accouple en été et met bas en mai-juin après une gestation de 130 jours qui débute en hiver. Sa gestation est donc dite « différée ». Le nombre de petits par portée varie de 1 à 3. Les bois des mâles poussent en hiver et tombent l’automne suivant. Herbivore, le chevreuil s’alimente de feuilles, bourgeons, graines…

Biogéographique et écologie : Il est présent en Europe et bien qu’il préfère les habitats forestiers, il fréquente tous types de milieux.

Référence bibliographique : Haffner P. & Savouré-Soubelet A. 2015. Sur la piste des Mammifères sauvages. Coll. L’amateur de la Nature. Dunod, Paris. 208 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cervus capreolus Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.