Merle noir

Turdus merula Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Turdidae Genre : Turdus

  • 1 287
    observations

  • 115
    communes

  • 19
    sources

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ambrières-les-Vallées - Ancinnes - Argentan - Assé-le-Boisne - Athis-Val de Rouvre - Aunay-les-Bois - Avrilly - Bagnoles de l'Orne Normandie - Barenton - Beauvain - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bourg-le-Roi - Bursard - Carrouges - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Coulonges-sur-Sarthe - Crissé - Cuissai - Domfront en Poiraie - Écouves - Essay - Francheville - Gandelain - Gesvres - Hauterive - Héloup - Javron-les-Chapelles - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferrière-Bochard - La Ferté Macé - Lalacelle - La Lande-de-Goult - Laleu - La Motte-Fouquet - Larré - Lassay-les-Châteaux - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Grez - Le Mêle-sur-Sarthe - Le Ménil-Broût - Les Aulneaux - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mamers - Mantilly - Marchemaisons - Méhoudin - Ménil-Erreux - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Passais Villages - Perrou - Pezé-le-Robert - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Ravigny - Rennes-en-Grenouilles - Rives d'Andaine - Rouessé-Vassé - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Cyr-en-Pail - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Saint-Fraimbault - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Paul-le-Gaultier - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-de-Sillé - Saint-Rémy-du-Val - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Sillé-le-Guillaume - Sougé-le-Ganelon - Tanville - Tessé-Froulay - Villaines-la-Carelle - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - Direction interdépartementale des routes Ouest (DIR Ouest) - Eole Champagne Conlinoise - Groupe Ornithologique Normand (GONm) - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - Mayenne Nature Environnement (MNE) - Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) - Noé (association de défense de l'environnement) - Office Français de la Biodiversité (OFB) - PNR Normandie-Maine - PNR du Perche - Parc Éolien des Avaloirs - SPIROUX Philipe - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN) - Vigie Nature

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Longueur 24 cm, envergure 38 cm, poids moyen 100 g.

Diagnose :
Le mâle est uniformément noir avec un bec et un cercle oculaire jaune orangé. La femelle  est brune et tachetée (la Grive musicienne est également tachetée dessous, mais la couleur de fond de sa poitrine est beaucoup plus claire).

Détermination :
Les strophes du Merle noir commencent le plus souvent par des sons flûtés et mélodieux et se terminent par des gazouillis ou des grincements peu sonores. Le nid en coupe est reconnaissable à son revêtement intérieur composé de matières végétales fines, sur lequel sont pondus 3-5 œufs (parfois 6) gris verdâtre tachetés de brunâtre.

https://inpn.mnhn.fr/jeux/oiseaux/listen/emissions_vocales_complexes_variees_inventives/4117

Période d’observation :
La période de chant commence souvent dès la fin de février en forêt ou à la campagne. Elle est plus précoce chez les merles des villes stimulés par les éclairages artificiels et que l’on peut entendre dès janvier.

Biologie-éthologie :
Le Merle noir est un oiseau forestier qui a su s’adapter aux parcs et jardins où il est devenu très commun y compris en milieu urbain. Il se nourrit en grande partie de vers de terre ainsi que d’autres invertébrés trouvés au sol, sur les pelouses ou en fouillant parfois bruyamment parmi les feuilles mortes du sous-bois. Il apprécie également les fruits sauvages ou ceux des jardins et vergers. Le chant appartient à la catégorie des émissions vocales complexes, variées et inventives.

Biogéographique et écologie :
L’espèce est migratrice partielle, le pourcentage de migrateurs variant fortement selon les régions et les habitats. De nombreux individus effectuent des déplacements limités sans quitter la France. Dans le sud, les effectifs hivernaux d’oiseaux locaux pour la plupart sédentaires sont renforcés par des oiseaux issus d’autres populations, notamment des migrateurs en provenance d’Europe du Nord ou de l’Est.

Source : fiche descriptive, INPN
F : Landes, fourrés et toundras
G : Boisements, forêts et autres habitats boisés
X06 : Cultures ombragées par des arbres
X09 : Pâturages boisés (avec une strate arborée recouvrant le pâturage)
X10 : Bocages
X11 : Grands parcs
X13 : Terrains faiblement boisés avec des arbres feuillus caducifoliés
X14 : Terrains faiblement boisés avec des arbres feuillus sempervirents
X15 : Terrains faiblement boisés avec des conifères
X16 : Terrains faiblement boisés avec des arbres feuillus et des conifères
X20 : Écotones de la limite de développement des arbres
X22 : Petits jardins non domestiques des centres-villes
X23 : Grands jardins non domestiques
X24 : Jardins domestiques des villes et des centres-villes
X25 : Jardins domestiques des villages et des périphéries urbaines

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aucun synonyme pour ce taxon

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.