• 266
    observations

  • 94
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    1905

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ambrières-les-Vallées - Ancinnes - Argentan - Athis-Val de Rouvre - Avrilly - Bagnoles de l'Orne Normandie - Beauvain - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bursard - Carrouges - Ceaucé - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Cuissai - Domfront en Poiraie - Dompierre - Écouves - Essay - Évron - Gandelain - Hauterive - Héloup - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferrière-Bochard - La Ferté Macé - Lalacelle - La Lande-de-Goult - Laleu - La Motte-Fouquet - La Pallu - Larré - Lassay-les-Châteaux - Le Mêle-sur-Sarthe - Le Ménil-Broût - Le Ménil-Scelleur - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mamers - Mantilly - Marchemaisons - Méhoudin - Ménil-Erreux - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neuilly-le-Bisson - Pacé - Passais Villages - Perrou - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Rives d'Andaine - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Denis-sur-Sarthon - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Sainte-Marie-du-Bois - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Paul-le-Gaultier - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Tanville - Thub?uf - Torchamp - Villaines-la-Juhel - Villeneuve-en-Perseigne - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Base pour l'inventaire des observations subaquatiques (BioObs) - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - PNR Normandie-Maine - Tela Botanica

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Diagnose :
Herbacée annuelle de 5 à 25 cm. Plante hérissée à la base, tige ramifiée au sommet. La Cardamine hérissée, appartient à la famille des Brassicacées, anciennement appelées Crucifères, dont les fleurs sont caractérisées par quatre pétales disposés en croix. Ses fleurs tétramères sont blanches, regroupées en grappes aérées. Les fruits sont des siliques mesurant entre 1 et 2.5 cm, elles sont parallèles entre elles et écartées de la tige. Les valves des siliques sont planes, sans nervure nette, et à déhiscence brutale, ce qui provoque l’enroulement des valves à partir de la base. Les feuilles sont découpées en 3 à 9 lobes de forme variable, linéaires à oblongs.
Ses fleurs sont hermaphrodites et le mode de reproduction autogame. Les graines des siliques sont dispersées par propulsion et par le vent.

Détermination :
Moyennement difficile.

Espèces proches :
Confusion possible avec Cardamine flexuosa, la Cardamine des bois. Celle-ci présente un plus grand nombre de nœuds sur sa tige, que la Cardamine hérissé (5 à 10 contre 2 à 6), ainsi qu’un plus grand nombre d’étamines (6 contre 4 généralement).

Biologie-ethologie :
Floraison de février à juin.

Biogéographique et écologie :
Espèce, souvent nitrophile, des pelouses, rocailles, cultures, friches. La Cardamine hérissée est très courante sur tous les continents dans l’hémisphère nord.

D’après :
Tison, J.-M., Jauzein, P. & Michaud, H. 2014. Flore de la France méditerranéenne continentale. Naturalia Publications, 2078 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cardamine borbonica Bojer, 1837
Cardamine hirsuta subsp. multicaulis (Hoppe ex Schur) Čelak., 1875
Cardamine hirsuta var. maxima DC., 1821
Cardamine micrantha Spenn., 1829
Cardamine multicaulis Hoppe ex Schur, 1866
Cardamine multicaulis Wender.
Cardamine parviflora Besser
Cardamine tetrandra Hegetschw., 1839
Cardamine umbrosa Andrz. ex DC., 1821
Crucifera cardamine E.H.L.Krause, 1902
Ghinia hirsuta (L.) Bubani, 1901

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.