• 444
    observations

  • 85
    communes

  • 12
    sources

  • Première observation
    1900

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ancinnes - Argentan - Athis-Val de Rouvre - Bagnoles de l'Orne Normandie - Beauvain - Boischampré - Boulay-les-Ifs - Bursard - Carrouges - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Cuissai - Domfront en Poiraie - Essay - Francheville - Gandelain - Ger - Héloup - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferrière-Bochard - La Ferté Macé - Lalacelle - La Lande-de-Goult - Laleu - La Roche-Mabile - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Ménil-Broût - Le Ménil-Scelleur - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mantilly - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortrée - Moulins-le-Carbonnel - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Passais Villages - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Rives d'Andaine - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Cyr-en-Pail - Sainte-Marie-la-Robert - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-des-Landes - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-du-Val - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Sougé-le-Ganelon - Tanville - Villaines-la-Carelle - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CPIE Collines normandes - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - Groupe Mammalogique Normand (GMN) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine - Parc Éolien des Avaloirs - SPIROUX Philipe - THOMAS Bastien - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 42-68 cm plus 6-13 cm pour la queue (adulte).

Poids : 3-6 kg (adulte).

Diagnose :
Le Lièvre d’Europe porte de longues oreilles se finissant par un bout noir. Le pelage dorsal varie du brun foncé au brun roux, les flancs sont plus clairs et le ventre blanc crème. Sa queue est noire dessus et blanche dessous. Il a de grandes pattes postérieures et ses yeux sont jaune foncés.

Détermination :
Moyennement difficile à délicate en Corse ou dans le sud de la France.

Espèces proches :
Confusion possible avec le Lapin de garenne Oryctolagus cuniculus (Linnaeus, 1758) pour les novices. Les oreilles de ce dernier sont plus courtes et n’ont pas d’extrémités noires et sa silhouette est moins élancée que celle du Lièvre d’Europe. En Corse et dans le sud de la France, il peut se confondre avec, respectivement, le Lièvre corse Lepus corsicanus ou avec le Lièvre ibérique Lepus granatensis.

Période d’observation :
Observable toute l’année, préférentiellement la nuit.

Biologie-éthologie :
Le Lièvre d’Europe s’accouple de décembre à septembre. En période de bouquinage (=rut), les mâles deviennent très agressifs entre eux. La femelle met de 2 à 4 petits après 6 semaines de gestation. Elle peut avoir plusieurs portées par an. Herbivore, il s’alimente préférentiellement de plantes vertes. Il gîte à même le sol, dans une petite dépression qu’il aura creusée.

Biogéographique et écologie :
Il est présent un peu partout en Europe. On le retrouve en milieux ouverts parsemés de buissons.

Référence bibliographique :
Haffner P. & Savouré-Soubelet A. 2015. Sur la piste des Mammifères sauvages. Coll. L’amateur de la Nature. Dunod, Paris. 208 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Lepus capensis auct.
Lepus capensis europaeus
Lepus cyanotis Blanchard, 1957
Lepus europaeus creticus Barret-Hamilton, 1903
Lepus europaeus cyprius Barret-Hamilton, 1903
Lepus europaeus ghigii de Beaux, 1927
Lepus europaeus mediterraneus Wagner, 1841
Lepus hispanicus
Lepus hybridus
Lepus karpathorum
Lepus meridionalis
Lepus occidentalis
Lepus parnassius
Lepus pyrenaicus
Lepus tesquorum
Lepus transsylvanicus

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.