Machaon (Le)

Papilio machaon Linnaeus, 1758

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Papilionidae Sous-Famille : Papilioninae Tribu : Papilionini Genre : Papilio

  • 260
    observations

  • 78
    communes

  • 9
    sources

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CPIE Mayenne - Bas-Maine - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - LUTRAND Christophe - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Longueur de l'aile antérieure : 30-40 mm.

Diagnose :
Le fond des ailes est jaune pâle. Le dessus des ailes antérieures montre une partie basale noire et une bande submarginale rectiligne de même couleur. Des macules noires sont aussi présentes au niveau de la cellule. La bande submarginale du dessus des postérieures est noire suffusée de bleu. On observe la présence d'une "queue" à l'apex et d'un ocelle rouge dans la partie anale.

Détermination :
L'adulte est simple à reconnaître. En Corse, la détermination demande un examen précis.

Espèces proches :
Dans toute la France l'espèce peut être confondue avec le Flambé qui possède de longues rayures transversales noires. Le Porte-Queue de Corse montre une bande submarginale noire sinueuse.

Période d’observation :
Les adultes peuvent être observés de mars à septembre.

Biologie-éthologie :
Cette espèce a plusieurs générations par an. Ce sont les chrysalides qui passent l'hiver. Les adultes sont très floricoles. Après l'accouplement, les œufs sont pondus isolément sur les feuilles de diverses Apiacées. Les chenilles achèvent leur développement en un mois et se chrysalident sur divers supports.

Biogéographique et écologie :
La répartition de l'espèce couvre l'ensemble de l'Eurasie tempérée, l'Afrique du Nord, l'Asie Mineure et l'est de l'Amérique du Nord. C'est une espèce commune notamment dans les espaces ruraux. Les adultes ont une forte capacité de dispersion. Ils sont observés jusqu'à 2 200 m d'altitude.

D'après :
Essayan, R., Jugan, D., Mora, F. & Ruffoni, A. 2013. Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes). Revue Scientifique Bourgogne-Nature, Hors-Série (13) : 1-494.

Chinery, M. & Leraut, P. 1998. Photo-guide des Papillons d'Europe. Les photo-guides du naturaliste. Delachaux et Niestlé, 679 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
E5 : Ourlets, clairières forestières et peuplements de grandes herbacées non graminoïdes
X25 : Jardins domestiques des villages et des périphéries urbaines

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Papilio machaon machaon Linnaeus, 1758
Papilio machaon sphyrus auct. non Hübner, 1823
Papilis machaon (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.