• 234
    observations

  • 54
    communes

  • 14
    sources

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Biotope - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - Groupe Ornithologique Normand (GONm) - HESNARD Olivier - Habitants-bénévoles - Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) - PNR Normandie-Maine - Parc Éolien des Avaloirs

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Longueur 15,5 cm, envergure 22-25,5 cm, poids moyen 24-27 g.

C’est un passereau dont la distribution mondiale est restreinte pour l’essentiel aux pays bordant la Méditerranée. Son aire de répartition couvre néanmoins la majeure partie de la France. Thermophile, il recherche les pelouses sèches parsemées de buissons, les milieux semi-ouverts bien ensoleillés avec arbres et arbustes épars, les paysages de bocage ainsi que les haies plantées pour délimiter les parcs et jardins.

L’alimentation du Bruant zizi est constituée en grande partie de graines, sauf durant la saison de nidification où insectes et autres invertébrés deviennent prépondérants. Les oisillons sont notamment nourris en grande partie d’insectes.

Nos populations nicheuses sont surtout sédentaires, parfois erratiques en période hivernale. Le chant du mâle est une phrase monotone, constituée d’un seul motif répété, que l’on peut entendre dès la fin de l’hiver ou même en janvier lorsque le temps est clément. Toutefois la saison de nidification ne commence véritablement qu’en avril, pouvant se prolonger jusqu’en août. Une seconde ponte est régulière, et une troisième ponte sans doute plus exceptionnelle.

Le nid est édifié par la femelle à faible hauteur dans un arbuste ou un buisson. La ponte comprend 3 ou 4 œufs couvés par la femelle. Les oisillons éclosent au bout de 12 ou 13 jours, et sont nourris par les deux parents. Ils prennent leur envol au bout de 11 à 13 jours.

Source : fiche descriptive, INPN
F4 : Landes arbustives tempérées
F5 : Maquis, matorrals arborescents et fourrés thermo-méditerranéens
F6 : Garrigues
F7 : Landes épineuses méditerranéennes (phryganes, landes-hérisson et végétation apparentée des falaises littorales)
FA : Haies
FB : Plantations d'arbustes
G2 : Forêts de feuillus sempervirents
G5 : Alignements d'arbres, petits bois anthropiques, boisements récemment abattus, stades initiaux de boisements et taillis
X10 : Bocages

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Emberiza cirlus cirlus Linnaeus, 1766
Emberiza cirlus nigrostriata Schiebel, 1910

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.