Cirse commun

Cirsium vulgare (Savi) Ten., 1838

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Sous-Famille : Carduoideae Tribu : Cardueae Genre : Cirsium

  • 368
    observations

  • 106
    communes

  • 13
    sources

  • Première observation
    1905

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ambrières-les-Vallées - Ancinnes - Argentan - Assé-le-Boisne - Athis-Val de Rouvre - Aunay-les-Bois - Avrilly - Bagnoles de l'Orne Normandie - Beauvain - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bursard - Carrouges - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Cuissai - Domfront en Poiraie - Écouves - Essay - Évron - Francheville - Gandelain - Hauterive - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferté Macé - Lalacelle - La Lande-de-Goult - Laleu - La Pallu - Lassay-les-Châteaux - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Mêle-sur-Sarthe - Le Ménil-Broût - Le Ménil-Scelleur - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Mantilly - Marchemaisons - Méhoudin - Ménil-Erreux - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Neuilly-le-Bisson - Pacé - Passais Villages - Pezé-le-Robert - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Ravigny - Rennes-en-Grenouilles - Rives d'Andaine - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Cyr-en-Pail - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Sainte-Marie-du-Bois - Sainte-Marie-la-Robert - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Gilles-des-Marais - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-des-Landes - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-de-Sillé - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Sillé-le-Guillaume - Tanville - Thub?uf - Torchamp - Villaines-la-Carelle - Villaines-la-Juhel - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Base pour l'inventaire des observations subaquatiques (BioObs) - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - SPIROUX Philipe - Tela Botanica - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Diagnose :
Herbacée vivace de 30 cm à 2,5 m. Le Cirse à feuilles lancéolées est une plante de la famille des Astéracées, assez robuste et à tige ailée, piquante. Il forme des colonies plus clairsemées et à tige plus longue en milieu fermé qu’en milieu ouvert. L’involucre, renflé à la base, mesure 2 à 5 cm. Les bractées involucrales possèdent des aiguilles piquantes de plus de 2 mm en général. Le système foliaire est piquant comme beaucoup de Cirses. Les feuilles sont pennatilobées à pennatifides avec présence de fines soies spinuleuses sur la face supérieure, glabre à tomenteuse sur la face inférieure. Les feuilles médianes caulinaires sont nettement décurrentes et les basales disparaissent à la floraison. Ses fleurs sont hermaphrodites. La pollinisation est assurée par les insectes ou par autofécondation. Les akènes sont disséminés par le vent. Les fruits des Cirses (Cirsium) sont des akènes surmontés d’une aigrette à soies plumeuses, ce qui les distinguent des Chardons (Carduus).

Détermination :
Moyennement difficile à délicate (nécessité de disséquer les fleurs).

Espèces proches :
Confusion possible avec d’autres espèces du genre Cirsium, en particulier Cirsium italicum. Le Cirse d’Italie se distingue du Cirse à feuilles lancéolées par un involucre généralement inférieur à 2 cm, doublé à l’extérieur par 3 à 7 feuilles plus grandes que lui, contre 0 à 2 pour le Cirse à feuilles lancéolées. Attention aussi aux confusions avec des espèces du genre Carduus, dont les akènes n’ont pas de soies plumeuses.

Biologie-ethologie :
Floraison de mai à septembre.

Biogéographique et écologie :
Espèce de pâturages, pelouses, friches et ourlets mésophiles (clairières), groupements nitrophiles. Cette espèce est présente partout en Europe et en Asie.

D’après :
Tison, J.-M., Jauzein, P. & Michaud, H. 2014. Flore de la France méditerranéenne continentale. Naturalia Publications, 2078 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Carduus vulgaris Savi, 1798
Cirsium alpestrivagum Gand., 1884
Cirsium parietinum Gand., 1875

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.