Caloptéryx vierge

Calopteryx virgo (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Odonata Famille : Calopterygidae Genre : Calopteryx

  • 630
    observations

  • 94
    communes

  • 23
    sources

  • Première observation
    1970

  • Dernière observation
    2024

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ancinnes - Assé-le-Boisne - Athis-Val de Rouvre - Aunay-les-Bois - Avrilly - Bagnoles de l'Orne Normandie - Beauvain - Boischampré - Boulay-les-Ifs - Bursard - Carrouges - Champfrémont - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Crissé - Cuissai - Domfront en Poiraie - Dompierre - Écouves - Essay - Francheville - Gandelain - Ger - Gesvres - Hauterive - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-Béchet - La Ferté Macé - La Lande-de-Goult - Laleu - La Roche-Mabile - Lassay-les-Châteaux - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Ménil-Broût - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mantilly - Marchemaisons - Méhoudin - Mont-Saint-Jean - Mortain-Bocage - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Neuilly-le-Vendin - Passais Villages - Perrou - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Rives d'Andaine - Rouessé-Vassé - Rouperroux - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Brice - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Denis-sur-Sarthon - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Sainte-Marie-la-Robert - Saint-Fraimbault - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Gilles-des-Marais - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-du-Val - Saint-Roch-sur-Égrenne - Sées - Sillé-le-Guillaume - Tanville - Tessé-Froulay - Torchamp - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - Bureaux d'études & consultants - CHOLET Joachim - CPIE Collines normandes - CPIE Mayenne - Bas-Maine - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Groupe Ornithologique des Avaloirs - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - JARDIN Rémi - LE GOÏC Matthieu - LE MARQUER Alain - LPO Sarthe - LUTRAND Christophe - Mayenne Nature Environnement (MNE) - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN) - WINNICKI Ulysse

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille :

Abdomen ♂ : 32-42 mm ; ♀ : 31-41 mm. Ailes postérieures ♂ : 26-34 mm ; ♀ : 24-36 mm.

Diagnose :

Les mâles ont le corps bleu-vert métallique et les ailes marquées de bleu foncé sur presque toute la longueur. Le bout de l'abdomen porte une tache orangé à rougeâtre côté ventral. Le corps de la ♀ est vert métallique, les ailes sont plus ou moins nettement enfumées.

Détermination :
Les mâles sont relativement simples à reconnaître. La détermination des femelles est plus difficile.

Espèces proches :
Confusion possible pour les mâles avec Calopteryx xanthostoma et pour les femelles avec Calopteryx haemorrhoidalis et Calopteryx splendens. La coloration de l’extrémité inférieure de l’abdomen du ♂ est caractéristique.

Période d’observation :
Les adultes sont observés d’avril à octobre dans le sud, de mai à septembre dans le nord.

Biologie et écologie :
L’espèce se rencontre de préférence dans les ruisseaux à eau claire partiellement ensoleillées. Elle est sensible à l’oxygénation et à la pollution de l’eau. Les mâles sont territoriaux et pratiquent des parades nuptiales avant de s’accoupler. La phase larvaire aquatique dure de 1 à 2 ans.

Biogéographie :
La sous-espèce C. v. virgo est présente de l’Europe de l’ouest à la Sibérie. La sous-espèce C. v. meridionalis occupe le bassin méditerranéen et la façade atlantique. On l'observe jusqu'à 1600 m d'altitude.

D'après :
Grand, D., Boudot, J.-P & Doucet, G. 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Collection Cahier d’identification. Biotope, Mèze : 136 pp.
Grand, D. & Boudot, J.-P. 2006. Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope. Biotope, Mèze : 480 pp.
Dijkstra, K.-D. B. 2007. Guide des libellules de France et d'Europe. Les guides du naturaliste. Delachaux & Niestlé, Paris : 320 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
C2 : Eaux courantes de surface

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS 2012), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Agrion colchicus Eichwald, 1837
Agrion virgo (Linnaeus, 1758)
Libellula virgo Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.