• 596
    observations

  • 125
    communes

  • 11
    sources

  • Première observation
    1905

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ambrières-les-Vallées - Ancinnes - Argentan - Assé-le-Boisne - Athis-Val de Rouvre - Aunay-les-Bois - Avrilly - Bagnoles de l'Orne Normandie - Bais - Barenton - Beauvain - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bursard - Carrouges - Ceaucé - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Coulonges-sur-Sarthe - Crissé - Cuissai - Domfront en Poiraie - Dompierre - Douillet - Écouves - Essay - Évron - Francheville - Gandelain - Hauterive - Héloup - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferrière-Bochard - La Ferté Macé - La Lande-de-Goult - Laleu - La Motte-Fouquet - La Pallu - Larré - Lassay-les-Châteaux - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Grez - Le Housseau-Brétignolles - Le Mêle-sur-Sarthe - Le Ménil-Broût - Le Ménil-Scelleur - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mamers - Mantilly - Marchemaisons - Méhoudin - Ménil-Erreux - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortain-Bocage - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Neuilly-le-Bisson - Pacé - Passais Villages - Perrou - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Rennes-en-Grenouilles - Rives d'Andaine - Rouessé-Vassé - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Cyr-en-Pail - Saint-Denis-sur-Sarthon - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Sainte-Marie-du-Bois - Sainte-Marie-la-Robert - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Georges-le-Gaultier - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Gilles-des-Marais - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-des-Landes - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Paul-le-Gaultier - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-de-Sillé - Saint-Rémy-du-Val - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Sillé-le-Guillaume - Tanville - Tessé-Froulay - Thub?uf - Torchamp - Villaines-la-Carelle - Villaines-la-Juhel - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Base pour l'inventaire des observations subaquatiques (BioObs) - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - DELCLOY Cédric - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - SPIROUX Philipe - Tela Botanica - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : Variable, pouvant aller de 15 cm jusqu’à 80 (100) cm.

Diagnose :
Hémicryptophyte rhizomateuse ayant parfois un aspect cespiteux, à tiges dressées ou ascendantes, relativement grêles, souvent plus ou moins ramifiées, généralement munies de sillons et de côtes leur donnant un aspect polygonal en section. Plante glabre à pubescente (surtout dans la partie inférieure de la tige et la nervure principale des feuilles). Les feuilles sont simples, alternes et présentent des caractéristiques différentes selon leur position : les basales sont souvent toutes ou en partie disparue à la floraison, longuement pétiolées, à limbe ovale à arrondi, denté à palmatipartite ; les collinaires inférieures sont à contour obovale à spatulé, denté assez régulièrement, à pétiole plus court ou ailé (bordé par le limbe de la feuille) ; les collinaires supérieures sont à contour ovale-lancéolé et non pétiolées, dentées souvent plus irrégulièrement, avec des dents plus proéminentes à la base. L’inflorescence est terminale (dépassant les dernières feuilles) en capitule généralement large de 2,5 à 4 cm ; la floraison s’étend d’Avril à Aout. Les fleurs sont de deux types : les liguliflores qui sont blanches et réparties dans la partie périphérique du capitule et les tubuliflores qui sont jaunes et forment le disque intérieur. Les bractées de l’involucre sont organisées sur plusieurs rangs, les internes sont oblongues linéaires (pourvues d’une marge scarieuse au sommet), plus grandes que les externes qui sont beaucoup moins obtuses. Les akènes (fruits ne renfermant qu’une seule graine) sont insérés sur le réceptacle et mesurent ~2 mm de long.

Facilité d'identification : simple

Confusions possibles :
Voir les autres espèces du genre Leucanthemum.

Répartition générale :
Europe occidentale, Amérique du Nord, Japon, Taiwan, Australie, Tasmanie, Nouvelle-Zélande.

Habitat et biologie :
Espèce très commune croissant dans les prairies de fauche, pelouses, landes et rocailles en condition mésophile à mésoxérophile.

Référence:

Tison, J.-M. & de Foucault, B. [coord.] 2014. Flora Gallica. Flore de France. Biotope Éditions, Mèze. xx + 1196 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
E2.2 : Prairies de fauche de basse et moyenne altitudes

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Chamaemelum leucanthemum (L.) E.H.L.Krause, 1905
Chrysanthemum alpicola (Gremli) H.E.Hess, Landolt & Hirzel, 1972
Chrysanthemum gaudinii (Dalla Torre) Dalla Torre & Sarnth., 1912
Chrysanthemum ircutianum (DC.) Turcz.
Chrysanthemum ircutianum Böcher & Larsen
Chrysanthemum leucanthemum L., 1753
Chrysanthemum leucanthemum var. alpicola (Gremli) P.Fourn., 1939
Chrysanthemum leucanthemum var. gaudinii (Dalla Torre) Fiori, 1927
Chrysanthemum leucanthemum var. pinnatifidum Lecoq & Lamotte, 1847
Chrysanthemum majus Asch., 1866
Chrysanthemum praecox Horvatić
Chrysanthemum pratense Salisb., 1796
Chrysanthemum vulgare Gaterau, 1789
Leucanthemum barrelieri (Dufour ex DC.) Timb.-Lagr., 1872
Leucanthemum ceratophylloides var. barrelieri (Dufour ex DC.) Nyman, 1879
Leucanthemum gaudinii Dalla Torre, 1882
Leucanthemum gaudinii subsp. barrelieri (Dufour ex DC.) Vogt, 1991
Leucanthemum gaudinii Dalla Torre, 1882 subsp. gaudinii
Leucanthemum praecox (Horvatić) Horvatić, 1963
Leucanthemum praecox (Horvatić) Villard, 1971
Leucanthemum praecox var. alpicola (Gremli) Villard, 1971
Leucanthemumpraecox var.praecox
Leucanthemum vulgare subsp. eliasii (Sennen & Pau) Sennen & Pau, 1929
Leucanthemum vulgare subsp. praecox Horvatić, 1935
Leucanthemum vulgare var. alpicola Gremli, 1898
Leucanthemum vulgare var. asperulum N.Terracc.
Leucanthemum vulgare var. pyrenaicum Rouy, 1903
Matricaria leucanthemum (L.) Scop., 1772
Pontia barrelieri (Dufour ex DC.) Bubani, 1899
Pontia vulgaris Bubani, 1899
Pyrethrum halleri var. barrelieri Dufour ex DC., 1838
Pyrethrum leucanthemum (L.) Franch., 1885
Tanacetum leucanthemum (L.) Sch.Bip., 1844

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.