Chénopode blanc

Chenopodium album L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Caryophyllales Famille : Amaranthaceae Sous-Famille : Chenopodioideae Tribu : Atripliceae Genre : Chenopodium

  • 268
    observations

  • 106
    communes

  • 20
    sources

  • Première observation
    1905

  • Dernière observation
    2024

Aillières-Beauvoir - Alençon - Ancinnes - Argentan - Assé-le-Boisne - Athis-Val de Rouvre - Aunay-les-Bois - Avrilly - Bais - Boischampré - Boitron - Boulay-les-Ifs - Bursard - Ceaucé - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Colombiers - Coulonges-sur-Sarthe - Crissé - Cuissai - Domfront en Poiraie - Écouves - Essay - Évron - Francheville - Gandelain - Gesvres - Hauterive - Héloup - Javron-les-Chapelles - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-Béchet - La Ferté Macé - Lalacelle - Laleu - La Motte-Fouquet - La Pallu - Lassay-les-Châteaux - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Champ-de-la-Pierre - Le Housseau-Brétignolles - Le Mêle-sur-Sarthe - Le Ménil-Broût - Le Ménil-Scelleur - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Livet-en-Saosnois - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Magny-le-Désert - Mamers - Mantilly - Marchemaisons - Méhoudin - Ménil-Erreux - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortain-Bocage - Mortrée - Neauphe-sous-Essai - Neuilly-le-Bisson - Pacé - Passais Villages - Pezé-le-Robert - Rânes - Ravigny - Rennes-en-Grenouilles - Rives d'Andaine - Rouperroux - Saint-Aubin-d'Appenai - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Céneri-le-Gérei - Saint-Cyr-en-Pail - Saint-Denis-sur-Sarthon - Sainte-Marguerite-de-Carrouges - Sainte-Marie-la-Robert - Saint-Fraimbault - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Julien-sur-Sarthe - Saint-Léger-sur-Sarthe - Saint-Longis - Saint-Mars-d'Égrenne - Saint-Martin-des-Landes - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Tanville - Tessé-Froulay - Torchamp - Villaines-la-Carelle - Villaines-la-Juhel - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Base pour l'inventaire des observations subaquatiques (BioObs) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - CHOLET Joachim - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - DELCLOY Cédric - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - JARDIN Margot - JARDIN Rémi - LE BEC Kilian - LE GOÏC Matthieu - LE MARQUER Alain - PLU Thierry - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine - SPIROUX Philipe - THEUDE Guillaume - Tela Botanica - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN) - WINNICKI Ulysse

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Diagnose :
Herbacée annuelle de 20cm à 1,5 m. L’Ansérine blanche est une plante très polymorphe, d’aspect blanc à farineux, à tige anguleuse striée de vert ou de rouge. Ses feuilles glauques et farineuses, sont alternes. Les feuilles principales sont nettement dentées, et sont remplacées en fin de saison par des feuilles entières ovales à lancéolées. Ses fleurs sont réduites à des glomérules de teinte vert-blanchâtre regroupées en panicule lâche ou étroits. Ses fruits sont des akènes, peu visibles car dissimulés par le périanthe. Les graines sont lisses et carénées. Ses fleurs sont hermaphrodites. La fécondation se fait par l’intermédiaire du vent, le pollen est transporté par le vent vers le stigmate par fécondation croisée. Ses graines sont disséminées par gravité.

Détermination :
Délicate.

Espèces proches :
Du fait de sa polymorphie l’Ansérine blanche peut être confondue avec les autres espèces du même genre (Chenopodium). De plus certains critères distinctifs se concentrent sur les graines, par toujours visibles.

Biologie-ethologie :
Floraison de mai à décembre.

Biogéographique et écologie :
Espèce rudérale des décombres, pieds de murs, friches et cultures. Cette espèce est présente principalement en Europe et dans presque toutes les régions du monde.

D’après :
Tison, J.-M., Jauzein, P. & Michaud, H. 2014. Flore de la France méditerranéenne continentale. Naturalia Publications, 2078 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Anserina candicans Friche-Joset & Montandon, 1856
Atriplex alba (L.) Crantz, 1766
Botrys alba (L.) Nieuwl., 1914
Chenopodium agreste E.H.L.Krause, 1901
Chenopodium album subsp. amaranthicolor H.J.Coste & A.Reyn., 1905
Chenopodium album subsp. amaranticolor H.J.Coste & A.Reyn., 1905
Chenopodium album subsp. concatenatum (Thuill.) Schübl. & G.Martens, 1834
Chenopodium album subsp. pedunculare (Bertol.) Arcang., 1882
Chenopodium album subsp. reticulatum (Aellen) Beaugé ex Greuter & Burdet, 1984
Chenopodium album subsp. spicatum (W.D.J.Koch) Nyár., 1942
Chenopodium album subsp. viride (L.) Arcang., 1882
Chenopodium album subsp. viride (L.) Murr, 1901
Chenopodium album L. var. album
Chenopodium album var. coronatum Beaugé, 1973
Chenopodium album var. integrifolium Cariot & St.-Lag., 1889
Chenopodium album var. lanceolatum (Muhl. ex Willd.) Coss. & Germ., 1845
Chenopodium album var. missouriense (Aellen) Bassett & Crompton, 1982
Chenopodium album var. reticulatum (Aellen) Uotila, 1978
Chenopodium album var. salinum V.Rastetter, 1966
Chenopodium album var. spicatum W.D.J.Koch, 1837
Chenopodium album var. stenophyllum Makino, 1913
Chenopodium amaranthicolor (H.J.Coste & A.Reyn.) H.J.Coste & A.Reyn., 1907
Chenopodium amaranticolor (H.J.Coste & A.Reyn.) H.J.Coste & A.Reyn., 1907
Chenopodium bernburgense Murr, 1901
Chenopodium browneanum Roem. & Schult., 1820
Chenopodium candicans Lam., 1779
Chenopodium concatenatum Thuill., 1799
Chenopodium giganteum D.Don, 1825
Chenopodium glomerulosum Rchb., 1832
Chenopodium hookerianum Moq., 1849
Chenopodium lanceolatum Muhl. ex Willd., 1809
Chenopodium lanceolatum R.Br., 1810
Chenopodium leiospermum DC., 1805
Chenopodium linciense Murr, 1901
Chenopodium missouriense Aellen, 1928
Chenopodium neglectum Dumort., 1865
Chenopodium opulaceum Neck., 1768
Chenopodium paganum Rchb., 1832
Chenopodium pedunculare Bertol., 1839
Chenopodium praeacutum (Beck) Murr, 1901
Chenopodium precatorium Dumort., 1865
Chenopodium probstii Aellen, 1928
Chenopodium purpurascens Gadeceau
Chenopodium purpurascens Jacq., 1776
Chenopodium reticulatum Aellen, 1928
Chenopodium spegazzinii F.Dvořák, 1994
Chenopodium stenophyllum (Makino) Koidz., 1925
Chenopodium virgatum Thunb., 1815
Chenopodium viride L., 1753
Chenopodium viridescens (St.-Amans) Dalla Torre & Sarnth., 1909
Chenopodium zobelli F.Ludw. & Aellen, 1913
Vulvaria albescens Bubani, 1897

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.