Escargot de Bourgogne

Helix pomatia Linnaeus, 1758

Classe : Gastropoda Ordre : Stylommatophora Famille : Helicidae Sous-Famille : Helicinae Tribu : Helicini Genre : Helix

  • 69
    observations

  • 34
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    2003

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CPIE Collines normandes - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

L'escargot de Bourgogne de par sa taille est l'un des plus grands représentants parmi les gastéropodes terrestres. La coquille de forme globuleuse est formée de 5 à 6 tours et est fortement calcifiée. De couleur blanc crème, sa taille varie de 3 à 5 cm. En montagne, la taille des coquilles augmente avec l'altitude. C'est une espèce relativement longévive de l'ordre de 7 à 8 ans en nature. Cette espèce peut être confondue avec l'escargot turc (Helix lucorum).

Source : Biodiv'Écrins, Parc national des Écrins
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Helix banatica M. von Kimakowicz, 1890
Helix brenaeensis Blume, 1920
Helix burmeisteri Blume, 1920
Helix claudiensis Kobelt, 1906
Helix costelata Kobelt, 1906
Helix cristinae Kobelt, 1906
Helix dobrudschae Kobelt, 1906
Helix elsae Kobelt, 1906
Helix fasciata Porro, 1838
Helix gigantea Porro, 1838
Helix gratiosa Gredler, 1892
Helix kapellae Kobelt, 1906
Helix lagarinae Adami, 1885
Helix magna Stabile, 1845
Helix parva Porro, 1838
Helix pedemontana Kobelt, 1907
Helix piceata Gredler, 1878
Helix sabulosa Hazay, 1881
Helix serbica Kobelt, 1906
Helix transsylvanica Kobelt, 1906

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.