• 63
    observations

  • 34
    communes

  • 6
    sources

  • Première observation
    1987

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Corps de l'adulte : 9-12 mm.

Diagnose :
Espèce de punaise avec des motifs de couleur rouge et noir. On distingue notamment sur chaque élytre une grosse tache centrale sphérique noire sur fond rouge. Une deuxième tache noire plus petite est présente au niveau de l'apex. L'ensemble évoque un masque africain.

Détermination :
L'espèce est simple à reconnaître.

Espèces proches :
Le Gendarme peut être confondu avec la Punaise de la Jusquiame (Corizus hyoscyami (Linnaeus, 1758)). Chez cette dernière, il y a une seule tache noire rectangulaire sur les élytres. L'espèce peut aussi être confondue avec Scandius aegyptius (Linnaeus, 1758). Chez cette dernière, il y a une seule tache noire sphérique, nettement plus petite, sur les élytres.

Période d’observation :
L'espèce peut être observée principalement du printemps à l'automne.

Biologie-éthologie :
Les adultes et les derniers stades larvaires passent l'hiver dans des interstices de rochers, dans des vieux murs ou dans les écorces des arbres. Aux premières chaleurs du printemps, les individus sortent se chauffer au soleil et les adultes s'accouplent. Les femelles pondent dans la litière sous les plantes. Il y a plusieurs générations par an. Ce sont des insectes piqueurs-suceurs omnivores qui se nourrissent principalement des fructifications de diverses malvacées et des tilleuls. Ils peuvent aussi se nourrirent de pucerons et sont parfois nécrophages.

Biogéographique et écologie :
Cette espèce est présente de l'ouest de l'Europe au nord-ouest de la Chine. C'est une espèce commune notamment dans les espaces ruraux et qui se maintient en zone urbanisée.

D'après :
http://www.insecte.org/spip.php?article68

http://www.insectes.org/insectes/questions-reponses.html?id_quest=514

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cimex apterus Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.