Bécasse des bois

Scolopax rusticola Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Scolopacidae Genre : Scolopax

  • 104
    observations

  • 37
    communes

  • 10
    sources

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - Groupe Ornithologique Normand (GONm) - MAZURIER Marc - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids : Longueur totale : 27 à 31 cm (sans le bec). Poids : 300 à 320 g.

Diagnose :
La bécasse des bois est un limicole trapu, court sur pattes, au bec long, de la taille d’une Perdrix grise. Le plumage dorsal est dominé par les teintes noires, brunes et grises. La face ventrale et les flancs présentent une dominante gris-beige avec des rayures transversales. Trois ou quatre barres transversales noires ornent l’arrière du crâne. Un bandeau noir relie la commissure du bec à l’œil. L’ensemble confère à l’oiseau une excellente homochromie avec l’habitat. Les yeux de la bécasse sont hauts placés sur le crâne et permettent une vision circulaire sans mouvement de la tête.

Détermination :
Simple. Facile sur photo.

Période d’observation :
Toute l’année.

Biologie-éthologie :
La mandibule supérieure du bec de la bécasse est articulée au tiers de sa longueur à partir de l’extrémité et permet à l’oiseau de saisir ses proies en sondant le sol. La Bécasse des bois consomme essentiellement des proies animales : lombricidés, larves et imagos d’insectes, myriapodes, crustacés. 80% de son énergie provient de la consommation de vers de terre.

Biogéographie et écologie :
La Bécasse des bois est largement répandue en Eurasie. Son aire de répartition est comprise approximativement entre 50° N et 60° N et entre l’extrême ouest des îles Britanniques et la côte du Pacifique, jusqu’à 160° E. Pendant la période de reproduction, la bécasse est essentiellement forestière. Sa préférence va aux grands massifs de feuillus, aux forêts mixtes et aux jeunes plantations de conifères. Un sol frais et humide lui est favorable. En période d’hivernage, la Bécasse fréquente divers milieux : bois, forêts et grosses haies le jour, milieux ouverts, notamment les prairies, la nuit.

Source : fiche descriptive, INPN
G1 : Forêts de feuillus caducifoliés
G3 : Forêts de conifères
G4 : Formations mixtes d'espèces caducifoliées et de conifères

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Scolopax scolopax

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.