• 507
    observations

  • 40
    communes

  • 9
    sources

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2022
Titre Auteur
La Chevêche d’Athéna Jadis vénérée, aujourd’hui menacée Parc naturel régional Normandie-Maine
Description :
Dossier paru dans le journal du Parc n°6 (mars 2012)
Date : 2016-12-21
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - Groupe Ornithologique Normand (GONm) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine - PNR du Perche - Parc Éolien des Avaloirs

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Biologie :
La chouette chevêche ou chevêche d'Athéna est un petit rapace nocturne de la famille des Strigidés. Elle mesure une vingtaine de centimètres. Son plumage est brun moucheté de blanc et ses yeux, jaune vif, sont entourés de "bandes blanches". Espèce sédentaire, elle se reproduit en mars-avril. Elle pond de trois à six œufs dans une cavité début mai. L'incubation dure un mois et les jeunes quitteront le nid un mois environ après l'éclosion. Son régime alimentaire est principalement constitué d'insectes et de vers de terre pendant la belle saison et de petits mammifères ou d’oiseaux le reste de l'année.

Écologie :
Originaire des steppes du pourtour méditerranéen, elle a colonisé l’Europe tempérée lors des grands défrichements. Son habitat doit comporter deux éléments : des cavités pour la nidification et des milieux ouverts pour se nourrir. De fait elle affectionne particulièrement les vieux vergers et les bocages constitués de vieux arbres têtards mais elle pourra se contenter de trou dans des vieux murs ou bâtiments.

Répartition et protection :
Cette chouette occupe toute la France sauf au-delà de 1 000 mètres environ. Une de ses principales causes de raréfaction est la destruction des vieux vergers, du bocage et des prairies permanentes. Après une période de forte régression à la fin du siècle dernier, ses effectifs semblent stables depuis quelques années. Comme tous les rapaces, la chouette chevêche est protégée en France.

Source : Parc Normandie-Maine
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Athene noctua vidalii (Brehm, 1857)
Strix noctua Scopoli, 1769

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.