Gamma (Le)

Autographa gamma (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Noctuidae Sous-Famille : Plusiinae Tribu : Plusiini Genre : Autographa

  • 181
    observations

  • 43
    communes

  • 13
    sources

  • Première observation
    1975

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - CPIE Mayenne - Bas-Maine - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - LUTRAND Christophe - MAZURIER Marc - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
L'adulte a 40 à 45 mm d'envergure (ailes étalées).

Diagnose :
Les ailes antérieures sont marbrées de brun et de gris avec une tache blanche centrale caractéristique en forme de γ (gamma) ou de λ (lambda) selon le sens de l'observation. Les ailes postérieures sont brun clair, plus foncé dans la zone marginale.

Détermination :
L'espèce est simple à reconnaître.

Espèces proches :
L'espèce peut être confondue avec d'autres espèces de noctuelles, notamment la Goutte d'argent (Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)). La forme de la tache blanche chez ces espèces est différente.

Période d'€™observation :
L'espèce peut être observée au tout début du printemps jusqu'à la fin de l'automne.

Biologie-éthologie :
C'est une espèce migratrice qui se maintient toute l'année sur le pourtour de la méditerranée et qui atteint chaque année le nord de l'Europe, à la faveur de flux migratoires plus ou moins importants. Elle hiverne à différents stades. Les “œufs sont déposés isolément ou par petits groupes sous la surface des feuilles de la plante hôte. C'est une espèce polyphage qui a plusieurs générations par an.

Biogéographique et écologie :
Cette espèce est présente dans toute l'Eurasie tempérée et l'Afrique du Nord. C'est une espèce très commune que l'on rencontre dans de multiples milieux herbacées.

D'après :
http://www.papillon-poitou-charentes.org/Autographa-gamma-Linnaeus-1758,14378.html

http://www7.inra.fr/hyppz/RAVAGEUR/3autgam.htm

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Phalaena gamma Linnaeus, 1758
Plusia gamma (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.