• 129
    observations

  • 49
    communes

  • 13
    sources

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - LUTRAND Christophe - MAZURIER Marc - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 13-20 mm

Diagnose :

Elytres jaune paille. Pattes jaunes avec des parties noires. Antennes annelées. Tibias postérieurs du mâle incurvés. Il existe de nombreuses variations des macules/bandes sombres élytrales.

Détermination : Simple.



Espèces proches :
p style="font-size: 13.3333px;">Peut éventuellement être confondu avec Strangalia attenuata, qui est plus étroite et dont les antennes ne sont pas annelées. Les autres grands Leptures ont généralement des bandes transversales continues sur les élytres (Leptura quadrifasciata, L. aurulenta...) ou une stature plus courte (Pachytodes...).

Période d’observation (adulte) : de mai à septembre, avec un pic d'abondance en juin.

Biologie-éthologie :

Adultes diurnes et floricoles, observés sur de nombreuses fleurs de plantes herbacées (ombelles, astéracés notamment) et ligneuses (cistes, ronce, aubépine etc.) ; également attirés par les substances sucrées; régulièrement attiré par les pièges aériens à appâts fermentés. Souvent observé sur les fleurs le long des allées forestières. Larve saproxylique, se développant dans le bois humide et décomposé des racines, souches et troncs couchés de feuillus et plus rarement des conifères. Cycle de deux ans.

Biogéographie et écologie :

Très large répartition paléarctique. Espèce des milieux arborés à très large amplitude (généraliste) : forêts, bocages, garrigues, grands parcs urbains boisés etc. Commune à très commune partout en France métropolitaine.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Leptura maculata Poda, 1761
Strangalia maculata

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.