Molinie bleue

Molinia caerulea (L.) Moench, 1794

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Poaceae Genre : Molinia

  • 1 261
    observations

  • 94
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    1882

  • Dernière observation
    2022

Aillières-Beauvoir - Ambrières-les-Vallées - Argentan - Assé-le-Boisne - Bagnoles de l'Orne Normandie - Barenton - Beauvain - Boischampré - Boulay-les-Ifs - Bursard - Ceaucé - Chahains - Champfrémont - Champsecret - Crissé - Domfront en Poiraie - Dompierre - Écouves - Essay - Évron - Francheville - Gandelain - Ger - Héloup - Joué-du-Bois - Juvigny Val d'Andaine - La Bellière - La Chapelle-près-Sées - La Chaux - La Coulonche - La Ferrière-aux-Étangs - La Ferrière-Béchet - La Ferrière-Bochard - La Ferté Macé - Lalacelle - La Lande-de-Goult - La Motte-Fouquet - La Pallu - Lassay-les-Châteaux - Le Bouillon - Le Cercueil - Le Grez - Les Monts d'Andaine - Les Ventes-de-Bourse - Lignières-Orgères - Lonlay-l'Abbaye - L'Orée-d'Écouves - Louzes - Magny-le-Désert - Mantilly - Marchemaisons - Mieuxcé - Mont-Saint-Jean - Mortain-Bocage - Mortrée - Moulins-le-Carbonnel - Neauphe-sous-Essai - Neufchâtel-en-Saosnois - Passais Villages - Perrou - Pezé-le-Robert - Pré-en-Pail-Saint-Samson - Rânes - Ravigny - Rennes-en-Grenouilles - Rives d'Andaine - Rouessé-Vassé - Rouperroux - Saint-Bômer-les-Forges - Saint-Calais-du-Désert - Saint-Cyr-du-Bailleul - Saint-Denis-sur-Sarthon - Saint-Fraimbault - Saint-Georges-de-Rouelley - Saint-Gervais-du-Perron - Saint-Gilles-des-Marais - Saint-Léonard-des-Bois - Saint-Martin-des-Landes - Saint-Martin-l'Aiguillon - Saint-Nicolas-des-Bois - Saint-Ouen-le-Brisoult - Saint-Patrice-du-Désert - Saint-Pierre-des-Nids - Saint-Rémy-de-Sillé - Saint-Roch-sur-Égrenne - Saint-Sauveur-de-Carrouges - Sées - Sillé-le-Guillaume - Tanville - Tessé-Froulay - Villaines-la-Carelle - Villeneuve-en-Perseigne - Villepail - Vimartin-sur-Orthe

Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Base pour l'inventaire des observations subaquatiques (BioObs) - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - MAZURIER Marc - PNR Normandie-Maine - Tela Botanica

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

La molinie bleue est une grande graminée qui peut dépasser 1 m de hauteur. Elle est cespiteuse, et se présente souvent en touffes puissantes et surélevées. Les feuilles, vert tendre, sont raides et planes pour une largeur de 2 à 8 mm. La ligule est absente, remplacée par une couronne de poils longs et peu nombreux. L’inflorescence, en panicule dense, à rameaux courts, est caractéristique par sa couleur violacée et sombre.
La molinie bleue préfére les pelouses et les landes humides, les marécages et les tourbières jusqu’à 2 400 m.
La sous-espèce Molinia caerulea subsp. arundinacea possède des feuilles plus larges, plus glauques et une panicule plus étalée, plus longue, et a plus l’aspect d’un roseau, d’où son nom de faux roseau.

Source : Biodiv'Écrins, Parc national des Écrins
D1.111 : Buttes, bourrelets et pelouses des tourbières hautes
D1.121 : Tourbières hautes dégradées, inactives, envahies par Molinia
D1.2 : Tourbières de couverture
D2.222 : Bas-marais subatlantiques à Laîche vulgaire, Laîche blanchâtre et Laîche étoilée
D2.3 : Tourbières de transition et tourbières tremblantes
D4.1 : Bas-marais riches en bases, y compris les bas-marais eutrophes à hautes herbes, suintements et ruissellements calcaires
D5.24 : Bas-marais à Cladium mariscus
E3.1 : Prairies humides hautes méditerranéennes
E3.416 : Prairies à Jonc filiforme
E3.418 : Prairies à Jonc à tépales obtus
E3.5 : Prairies oligotrophes humides ou mouilleuses
F4.11 : Landes humides septentrionales
F4.13 : Landes humides à Molinia caerulea
G1.51 : Boulaies à Sphaignes
G1.7B5 : Chênaies à Quercus pyrenaica françaises
G1.81 : Bois atlantiques de Quercus robur et Betula
G1.84 : Chênaies aquitano-ligériennes sur podzols
G1.9111 : Boulaies humides
G3.421 : Pinèdes à Pin sylvestre subcontinentales
G3.441 : Pinèdes de Pin sylvestre à Bruyère des neiges alpines

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Arundo agrostis sensu Lapeyr., 1813 non Scop., 1771

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.