Géotrupe des bois

Anoplotrupes stercorosus (Hartmann in Scriba, 1791)

Classe : Insecta Ordre : Coleoptera Famille : Geotrupidae Sous-Famille : Geotrupinae Tribu : Geotrupini Genre : Anoplotrupes

  • 187
    observations

  • 43
    communes

  • 15
    sources

  • Première observation
    1902

  • Dernière observation
    2024
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - LUTRAND Christophe - Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement) - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN) - Université Montpellier III (UPVM)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 12-19 mm

Diagnose :
Corps court et convexe. Noir bleuté sur le dessus; à forts reflets bleu métallique sur le dessous. Élytres à stries fortes. Abdomen ponctué sur toute sa surface. Tibias postérieurs avec deux carènes.

Détermination : Moyennement simple; possible sur photo.


Espèces proches :
Peut être confondu avec les espèces de Geotrupes et Sericotrupes : celles-ci sont généralement de stature plus allongée et présentent trois carènes sur les tibias postérieurs (2 + 1 carène apicale). Les Trypocopris et les Thorectes ont les élytres beaucoup plus lisses. La ♀ de Typhoeus n'a pas de reflets bleus.

Période d’observation (adulte) : Pratiquement toute l'année, surtout commun au printemps et en automne.

Biologie-éthologie :
Adultes coprophages et saprophages, à large amplitude. Souvent dans les crottins; dans les champignons à l'automne. Diurne.

Biogéographie et écologie :
Espèce européenne, de zone tempérée à froide, moins répandue voire absente en climat méditerranéen. Espèce préférentiellement forestière, bien que quelques individus puissent être trouvés dans les prairies proches des forêts. Souvent observé en abondance sur les allées forestières.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Geotrupes amoethysticus Mulsant, 1842
Geotrupes juvenilis Mulsant, 1842
Geotrupes monticola Heer, 1841
Geotrupes nigrinus Mulsant, 1842
Geotrupes prusicus Czwalina, 1884
Geotrupes stercorosus (Hartmann in Scriba, 1791)
Geotrupes sylvaticus Panzer, 1798
Scarabaeus stercorosus Hartmann in Scriba, 1791

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.