Punaise brune à antennes & bords panachés

Dolycoris baccarum (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Hemiptera Famille : Pentatomidae Sous-Famille : Pentatominae Tribu : Carpocorini Genre : Dolycoris

  • 117
    observations

  • 34
    communes

  • 12
    sources

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2024
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - LUTRAND Christophe - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 9,5 – 12,5 mm

Diagnose :
Punaise de taille moyenne, allongée, avec le pronotum et les ailes antérieures (cories) de couleur rose-violacée (parfois brune) et le scutellum brun-jaunâtre. Nez (clypéus) plus court que les joues (jugas). Antennes avec l’article III plus court que le II. Articles II à V alternativement noir et blanc. Face dorsale couverte de poils dressés formant une pilosité dense.

Détermination : Simple.

Espèces proches :
Espèce facile à reconnaître à l’œil nu. Elle ressemble à d’autres punaises grises comme Rhaphigaster ou Halyomorpha ou brunes comme Holcostethus ou Peribalus, mais sa taille, les soies caractéristiques denses et dressées, qui couvrent le dessus de sa tête et de son pronotum, et ses antennes noires et blanches en alternance, permettent de la reconnaître facilement.

Période d’observation : Avril à octobre avec un pic en mai et l’autre en aout.

Biologie-éthologie :
Espèce polyphage piquant les fruits et les graines de plus de 50 espèces végétales : arbres, arbustes et plantes herbacées.

Biogéographie et écologie :
Espèce à distribution paléarctique, répandue dans toute l’Europe et atteignant 65° de latitude nord dans la péninsule Scandinave, jusqu’au Japon vers l’est, l’Inde et le Pakistan vers le sud. On la trouve jusqu’à 2 400 m d’altitude. Elle vit dans une grande variété de milieux, chauds ou frais, secs ou humides : friches, parcs et jardins, prairies, prés et pelouses, bords des chemins et des cultures, vergers, lisières forestières, landes, garrigues, dunes, endroits rocailleux, alpages, marais, tourbières. Elle semble manquer seulement au cœur des villes et se raréfier dans certaines zones de cultures intensives. Extrêmement commune, il s’agit de l’espèce de Pentatomoidea la plus fréquente.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Carpocoris baccarum (Linnaeus, 1758)
Carpocoris verbasci (De Geer, 1773)
Cimex baccarum Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.