• 244
    observations

  • 33
    communes

  • 15
    sources

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - CPIE Mayenne - Bas-Maine - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - Groupe Ornithologique Normand (GONm) - HESNARD Olivier - Habitants-bénévoles - MAZURIER Marc - Mayenne Nature Environnement (MNE) - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Longueur 10,5-11,5 cm, envergure 16,5-22 cm, poids 7-12 g (jusqu’à 16 g en migration).

Plutôt que les boisements matures, il apprécie les milieux arbustifs et de transition avec des habitats plus ouverts. Son opportunisme lui permet de coloniser des milieux riches en insectes mais évoluant rapidement : clairières et coupes forestières, jeunes saulaies et bétulaies…

Le Pouillot fitis se nourrit d’insectes et d’araignées, ainsi que de baies à l’automne. Les arthropodes sont capturés essentiellement sur les feuilles, les rameaux et les branches.

L’espèce est généralement monogame mais il arrive qu’un mâle s’accouple avec 2 ou 3 femelles. Cette polygynie est favorisée par une période de reproduction allongée, la capacité à effectuer rapidement une ponte de remplacement, la tolérance mutuelle des femelles et leur capacité à élever seules leur progéniture. La formation des couples a lieu sur les sites de reproduction, où le mâle arrive avant la femelle au printemps. Il ne participe pas à l’incubation et peu au nourrissage.

Le nid est au sol, bien caché dans la végétation, ou plus rarement dans un arbre. C’est une structure en dôme, faite d’herbes sèches, de tiges et feuilles, de mousses et lichens, d’aiguilles de conifères et de lambeaux d’écorce. La ponte de 4 à 8 œufs (extrêmes 3 et 9) débute à la fin avril. L’incubation dure 12 à 14 jours et l’envol se fait à l’âge de 2 semaines. Les 2es couvées sont peu fréquentes.

Source : fiche descriptive, INPN
F4 : Landes arbustives tempérées
G1 : Forêts de feuillus caducifoliés
G5 : Alignements d'arbres, petits bois anthropiques, boisements récemment abattus, stades initiaux de boisements et taillis

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Motacilla trochilus Linnaeus, 1758
Phylloscopus trochilus fitis (Bechstein, 1793)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.