Souris grise

Mus musculus Linnaeus, 1758

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Muridae Sous-Famille : Murinae Tribu : Murini Genre : Mus

  • 20
    observations

  • 11
    communes

  • 7
    sources

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - CPIE Collines normandes - Groupe Mammalogique Normand (GMN) - Habitants-bénévoles - LPO Sarthe - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Diagnose :
Longueur de 14,5 à 18,5 cm dont 7 à 9,5 cm pour la queue. La Souris grise est densément recouverte de poils gris à gris-brun hormis sur la queue, le museau et l’extrémité des pattes. Elle est un peu plus claire sur le ventre mais sans limite nette. Ses grandes oreilles, ses yeux de petite taille et sa très longue queue annelée sont caractéristiques.

Facilité d'identification :
Moyennement difficile.

Confusions possibles :
La confusion est possible avec d’autres espèces de micro mammifères et en particulier les mulots dont elle se distingue par ses plus petits yeux ou encore avec le Rat gris, qui diffère par une taille plus importante. L’odeur de l’urine de la Souris grise est également caractéristique.

Répartition générale :
Originellement présente de l’Asie orientale à l’Afrique du nord, l’espèce est aujourd’hui cosmopolite et commensale de l’homme.

Habitat et biologie :
Essentiellement nocturne, la Souris grise est principalement omnivore avec une prédilection pour les céréales. Connue jusqu’à 2 700 m d’altitude, elle occupe les maisons et divers bâtiments (magasins, usine, entrepôts, etc.) en ville, alors qu’en campagne, au-delà des fermes et greniers, elle est présente dans les haies, champs et jardins, où elle creuse des galeries dans la terre. Dans les habitats anthropisés, son nid est constitué de divers matériaux (tissus, papiers) et localisé sous les planchers ou dans les stocks de nourriture. Dans ce dernier habitat, la mise-bas est possible en toute saison alors qu’elle est plutôt saisonnière en campagne (mai/juin). Les portées, pouvant être de 5 à 10 par an, comprennent 4 à 8 petits qui pourront se reproduire dès 3 mois. La Souris grise est grégaire et défend collectivement un territoire.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Mus molossinus
Mus musculus domesticus Rutty, 1772
Mus musculus musculus Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.