Damier de la Succise (Le)

Euphydryas aurinia (Rottemburg, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Sous-Famille : Nymphalinae Tribu : Melitaeini Genre : Euphydryas

  • 199
    observations

  • 8
    communes

  • 3
    sources

  • Première observation
    1981

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Biologie :
Le damier de la succise est un papillon diurne de taille moyenne. Ses ailes sont de couleur fauve pâle ornées de motifs orange à brun foncé rappelant un damier. Sur les ailes postérieures une série de points noirs le caractérise des autres mélitées. Le damier de la succise est univoltin (se dit d’une espèce d’insectes ayant une seule génération annuelle), les adultes volent de mai à juillet à faible hauteur. L’espèce est plutôt sédentaire et quitte rarement son biotope de naissance.

Écologie :
Il fréquente deux biotopes oligotrophes distincts, d’une part les prairies humides, les landes humides et les tourbières et d’autre part les pelouses calcicoles. La succise des prés, sa plante hôte, est indispensable au développement de la chenille. Les femelles volent autour de la plante pour pondre sous les feuilles. Après incubation, les chenilles sortent de l’œuf et vont se nourrir des feuilles jusqu’au début de l’hiver. D’instinct grégaire, les chenilles construisent des toiles de soie (nids communautaires) dans lesquelles elles s’abritent la nuit.

Répartition et protection :
Cette mélitée est présente en Algérie, au Maroc, dans le centre de la Sibérie, en Asie tempérée et dans presque toute l’Europe, de l’Espagne à la Scandinavie. Sur le territoire du Parc, le damier de la succise est présent principalement dans l’Orne en lisière de la forêt d’Écouves. Quelques populations sont également présentes dans la Sarthe. Ce papillon est menacé, il est protégé en France et inscrit à l’annexe II de la directive Habitats.

Source : Parc Normandie-Maine
E3 : Prairies humides et prairies humides saisonnières
E5 : Ourlets, clairières forestières et peuplements de grandes herbacées non graminoïdes

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Argynnis artemis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eurodryas aurinia (Rottemburg, 1775)
Melitaea artemis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Melitaea artemis beckeri Lederer, 1853
Melitaea aurinia (Rottemburg, 1775)
Mellicta aurigna (Rottemburg, 1775)
Papilio artemis Denis & Schiffermüller, 1775
Papilio aurinia Rottemburg, 1775

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.