• 195
    observations

  • 52
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    1877

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - DELCLOY Cédric - MAZURIER Marc - PNR Normandie-Maine - UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Non renseignée pour le moment
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Polygala badensis Spenn., 1829
Polygala depressa Wender., 1831
Polygala lioranii Jord.Puyf., 1872
Polygala mutabilis Dumort., 1827
Polygala paludosa Boenn. ex Rchb., 1831
Polygala pyxophylla Rchb., 1831
Polygala serpyllacea Weihe, 1826
Polygala vulgaris subsp. depressa (Wender.) Bonnier & Layens, 1894
Polygala vulgaris subsp. serpyllacea (Weihe) Rouy & Foucaud, 1896

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.