• 56
    observations

  • 13
    communes

  • 3
    sources

  • Première observation
    1887

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Biologie :
La Renouée bistorte est une plante vivace de la même famille que la Rhubarbe. La plante adulte peut mesurer jusqu'à 1 m de hauteur. Ses feuilles inférieures sont légèrement en forme de cœur à la base. Cette espèce médicinale et comestible porte en mai un unique épi de fleurs rose pâle voire blanches. La partie souterraine est formée par une courte tige souterraine épaisse, brune à l'intérieur et rose à l'intérieur. Cette espèce produit également des huiles essentielles permettant de lutter contre certaines maladies des abeilles domestiques.

Écologie :
La Renouée bistorte est une plante de milieux ouverts et ensoleillée appréciant les conditions montagnardes. Elle occupe des régions à climat tempéré, froid et à humidité atmosphérique importante. Elle se développe sur des sols argileux et riches en éléments nutritifs. Cette belle plante des terrains humides préfère les sols à PH neutre et riche en matière organique. La Bistorte affectionne les prairies humides à marécageuses fauchées ou pâturées extensivement.

Répartition et protection :
En France, l'espèce est fréquente sur l'ensemble des massifs montagneux. Elle se trouve également le long de quelques vallées en plaine et dans les secteurs de basse-altitude réunissant des conditions de climat montagnard. Au sein du Massif armoricain et de ses marges, l'espèce est localisée sur les secteurs à relief élevé (Monts d'Arrée et Collines normandes). Sur le territoire du Parc Normandie-Maine, l'espèce est présente dans une dizaine de stations réparties entre les départements de l'Orne, de la Mayenne et de la Sarthe. La Bistorte est protégée en région Pays de la Loire et bénéficie d'un plan de conservation par le Parc.

Source : Parc Normandie-Maine
E2.31 : Prairies de fauche montagnardes alpiennes
E3.41 : Prairies atlantiques et subatlantiques humides
E3.45 : Prairies de fauche récemment abandonnées

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Bistorta major Gray, 1821
Colubrina intorta Friche-Joset & Montandon, 1856
Persicaria bistorta (L.) Samp., 1913
Persicaria bistorta (L.) Samp., 1913 subsp. bistorta
Polygonum amoenum Salisb., 1796
Polygonum ampliusculum Gand., 1875
Polygonum bistorta L., 1753
Polygonum bistorta L. subsp. bistorta
Polygonum bistortoides Boiss., 1844
Polygonum bourdinii Gand., 1875
Polygonum carthusianorum Gand., 1875
Polygonum ellipticum Willd. ex Spreng., 1825
Polygonum pilatense Gand., 1875

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.