Armadillidium nasatum Budde-Lund, 1885

Classe : Malacostraca Ordre : Isopoda Famille : Armadillidiidae Genre : Armadillidium

  • 24
    observations

  • 11
    communes

  • 5
    sources

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Diagnose :
Isopode terrestre de taille moyenne et capable de volvation, A. nasatum se distingue des autres espèces du genre par les critères suivants : une lame frontale plus haute que large, un telson subtriangulaire allongé, la marge postérieure du premier péréionite présentant un angle très marqué. La coloration est généralement grisâtre, avec des motifs plus foncés formant des bandes longitudinales. Des individus plus foncés (brunâtres), rougeâtres ou ocre sont parfois observés dans les populations.

Les populations corses, rassemblées sous le taxon A. nasatum sardoum présentent une lame frontale quelque peu différente et des téguments plus granuleux, leur position systématique reste à étudier.

Détermination :
La combinaison des critères coloration / lame frontale / forme du premier péréionite est suffisante pour reconnaître l'espèce.

Espèces proches :
Les autres espèces d'Armadillidium possèdent des critères différents. A depressum, parfois confondu avec A. nasatum dans le nord de son aire, présente une lame frontale plus large et moins haute et le bord postérieur du premier péréionite forme un angle moins marqué.

Période d’observation :
Espèce observable toute l'année

Biogéographie et écologie :
Le "groupe nasatum" constitue un complexe d'espèce d'origine Italo-dalmate. A. nasatum est une espèce expansive, qui colonise l'Europe de l'ouest et est également en expansion en Amérique (introduite). L'espèce est thermophile, volontiers anthropophile et localement amnicole, formant parfois des populations importantes sur les berges sableuses des fleuves. Elle est moins commune en altitude (maximum de 1500 m signalé dans Vandel, 1962). Son expansion semble se poursuivre puisque Vandel indiquait qu'on ne la trouvait pas à l'est de la vallée de la Seine et au nord de la vallée de la Saône.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Armadillidium nasutum Budde-Lund, 1885

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.