• 22
    observations

  • 12
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2023
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Groupe Ornithologique des Avaloirs - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : Abdomen ♂ : 37-42 mm ; ♀ : 37-43 mm. Ailes postérieures ♂ : 36-41 mm ; ♀ : 39-44 mm.

Diagnose :
Libellule de taille moyenne de couleur jaune à jaune-brun puis rouge écarlate. L’abdomen est large et aplati.

Détermination : Facile.

Période d’observation :
Les adultes sont observés d’avril à novembre dans le sud et de mai à octobre dans le nord.

Biologie et écologie :
Cette espèce occupe une vaste gamme d’habitats d’eaux stagnantes et faiblement courantes. Elle tolère les eaux saumâtres et fortement eutrophisées. Selon le climat, la larve se développe entre 9 semaines et un an. L’espèce peut ainsi produire de une à quatre génération par an. Très mobile, elle colonise rapidement de nouveaux habitats.

Biogéographie :
Espèce très commune sur le continent africain et au nord-est de l’Inde, elle s’est rapidement étendue vers le nord de l’Europe depuis les années 1980. En France, elle est présente sur l’ensemble du territoire et jusqu’à 1300 m. d’altitude en Corse.

D’après :
Grand, D., Boudot, J.-P & Doucet, G. 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Collection Cahier d’identification. Biotope, Mèze : 136 pp.
Grand, D. & Boudot, J.-P. 2006. Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope. Biotope, Mèze : 480 pp.
Dijkstra, K.-D. B. 2007. Guide des libellules de France et d'Europe. Les guides du naturaliste. Delachaux & Niestlé, Paris : 320 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
B1 : Dunes côtières et rivages sableux
C1 : Eaux dormantes de surface
C2 : Eaux courantes de surface
J5 : Plans d'eau construits très artificiels et structures connexes
X03 : Lagunes littorales saumâtres

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS 2012), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Libellula erythraea Brullé, 1832
Libellula ferruginea Vander Linden, 1825

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.