Hibou (Le)

Noctua pronuba (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Noctuidae Sous-Famille : Noctuinae Tribu : Noctuini Genre : Noctua

  • 103
    observations

  • 36
    communes

  • 13
    sources

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2024
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - Bureaux d'études & consultants - CPIE Collines normandes - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Groupe Ornithologique des Avaloirs - Habitants-bénévoles - LUTRAND Christophe - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids : Envergure 44 - 60 mm.

Diagnose :
Le polymorphisme chez cette espèce est très prononcé. Les tonalités des couleurs du dessus des ailes antérieures sont très variables, du brun clair, brun-gris au brun-noir. Ces nuances de teintes génèrent des motifs plus ou moins visibles. Ainsi, l'orbiculaire, la réniforme, la ligne basale et postdiscale ne sont pas toujours distinctes. On notera la présence de trois taches noires fusionnées formant un trait dans l'aire apicale. Dessus des ailes postérieures jaune, bordé de noir dans l'aire submarginale et s'amincissant en direction de l'angle anal.

Détermination : L'adulte est assez simple à reconnaître pour un œil averti.

Espèces proches :
En France métropolitaine, l'espèce peut être confondue avec d'autres papillons du genre Noctua spp. Le critère de distinction le plus fiable réside dans l'absence de taches discales à l'aile postérieure.

Période d’observation : Les adultes volent de fin mai à novembre.

Biologie-éthologie :
Cette espèce a une génération annuelle étalée. Les imagos font généralement une diapause estivale ; les individus mâles vivraient de 40 à 80 jours et les femelles de 60 à 120 jours. Les imagos sont essentiellement actifs la nuit, mais sont parfois observés de jour en train de butiner. Migrateurs, les papillons sont capables d'effectuer des vols de plusieurs centaines de kilomètres. Ce sont les chenilles qui passent l'hiver. Ces dernières, polyphages, mangent différentes plantes basses.

Biogéographique et écologie :
Paléarctique, l'aire de distribution de Noctua pronuba s'étend de l'Islande aux îles Canaries à l'ouest, à travers l'Afrique du Nord, l'Europe et les îles méditerranéennes, le Proche et le Moyen-Orient, Le Caucase, le Pakistan et le nord-ouest de l'Inde, la Sibérie et l'Asie centrale. Espèce absente des régions subarctique et arctique. Papillon introduit en Amérique du Nord. Ubiquiste, le Hibou s'observe dans la plupart des milieux avec une préférence pour les habitats ouverts. Espèce présente de l'étage collinéen à alpin.

Reférences :
Skou (Peder) &; Sihvonen (Pasi), 2015. The Geometrid Moths of Europe, Subfamily Ennominae 1. Brill, Leiden. Volume 5, 657 pp.
Collectif d'entomologistes amateurs coordonné par Roland Robineau, 2007. Guide des papillons nocturnes de France. Ed. Delachaux & Niestlé. 288 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Agrotis pronuba (Linnaeus, 1758)
Noctua connuba Hübner, 1822
Phalaena pronuba Linnaeus, 1758
Triphaena orbona connuba (Hübner, 1822)
Triphaena pronuba (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.