Platyarthrus hoffmannseggii Brandt, 1833

Classe : Malacostraca Ordre : Isopoda Famille : Platyarthridae Genre : Platyarthrus

  • 7
    observations

  • 6
    communes

  • 6
    sources

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2022
Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - CPIE Collines normandes - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Diagnose :
Atteignant près de 5 mm, P. hoffmannseggii est une petite espèce de couleur blanchâtre et sans appareil oculaire visible. Comme tous les représentants du genre, il possède des lobes bien développés au céphalon, le médian formant un arc-de-cercle, des antennes épaissies avec le premier article du flagelle de taille réduite, ainsi qu'un basis des uropodes bien développé. Les téguments, crustacés, sont généralement pourvus de petites bosses ou de reliefs, qui permettent l'identification spécifique. P. hoffmannseggii se distingue des autres espèces du genre par des côtes absentes, remplacées par des soies-écailles discernables uniquement à fort grossissement . Le telson est court. Le basis (protopodite) des uropodes est plus long que l'exopodite.

Détermination :
La détermination de l'espèce est possible à vue ou sur photo.

Espèces proches :
Autres espèces du genre Platyarthrus. P. hoffmannseggii s'en distingue néanmoins par l'absence de côtes (parfois effacées chez certaines espèces) et le corps plus ovoïde, moins allongé.

Période d’observation :
Visible toute l'année. endogé lors des périodes de sécheresse.

Biologie-ethologie :
Les Platyarthrus sont des espèces commensales des fourmis, elles se rencontrent fréquemment dans les nids de celles-ci, ou sous les grosses pierres enfoncée dans le sol.

Biogéographie et écologie :
Le genre Platyarthrus est un genre méditerranéen dont au moins une espèce est expansive (P. hoffmannseggii). Ce dernier Est à présent connu d'Europe, Afrique du Nord et Asie mineure et a été introduit en Amérique du Nord.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Platyarthrus hoffmannseggi Brandt, 1833

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.