• 39
    observations

  • 25
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    1987

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - MAZURIER Marc - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Distribution mondiale :
Europe, Bassin méditerranéen, Asie du Nord

Caractères distinctifs, espèces :
Taille - femelle : 5-8 mm, mâle : 3-5 mm.

Les Epeires concombres correspondent à de petites épeires caractéristiques par la couleur verte à jaunâtre du dos de leur abdomen et appartenant au genre Araniella. Il existe six espèces dans ce genre. A. cucurbitina présente sur les bords, en arrière de l’abdomen, deux séries de 4 à 5 points noirs. Une tache rouge est présente en arrière des filières. La coloration et le nombre de points noirs abdominaux est un peu variable suivant les espèces, mais pas suffisamment pour avoir des certitudes dans l’identification.

Milieux colonisés :
Elle colonise des milieux variés : prairies, landes, steppes, garrigues, où elle tisse sa toile à différentes hauteurs dans la végétation (jusque vers 3 m), sur des plantes basses mais aussi des arbustes et des arbres en lisière.

Chasse :
La toile, décentrée, est petite et tissée, souvent horizontalement, à l’intérieur d’une grande feuille. La femelle se tient sous la toile et capture les insectes qui tentaient de se poser sur la feuille. Il n’y a pas de retraite aménagée par l’araignée.

Développement, cycle :
Le cycle est principalement annuel, il pourrait avoir lieu sur deux ans au Nord. Les mâles sont présents de mars à juillet, les femelles de mai à septembre.

La période de ponte s’étend de juin à septembre. Les cocons comprennent de 30 à 70 œufs. Ils sont protégés par une soie jaune-verdâtre. La femelle pond plusieurs cocons déposés sur des feuilles, parfois les uns à côté des autres. Les jeunes en sortent avant l'hiver. Certains jeunes, étant encore immatures au cours de l’hiver suivant, peuvent ne boucler leur cycle qu’en deux ans.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Araneus cucurbitinus Clerck, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.