Grand hanneton commun

Melolontha melolontha (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Scarabaeidae Sous-Famille : Melolonthinae Tribu : Melolonthini Genre : Melolontha

  • 23
    observations

  • 13
    communes

  • 4
    sources

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine - PNR du Perche

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille :
20-30 mm.

Diagnose :
Tête et thorax noirs. Élytres, antennes et pattes bruns. Dessus recouvert d’un duvet de fins poils blancs, souvent caduques. Thorax avec dorsalement deux lignes latérales blanches bien tranchées, de poils plus denses et plus longs. Abdomen noir ventralement, avec pour chaque segment latéralement, un triangle de pubescence blanche. Dernier segment abdominal (pygidium) marron, prolongé par une expansion en pointe longue. Les antennes ont une massue formée par 7 feuillets, qui sont très longs chez le mâle. La larve est de type « ver blanc », le corps blanc, mou et allongé, la tête et les pattes sclérifiées (dures), jaune-orangé.

Facilité d’identification :
Pour spécialiste/délicat

Espèces proches :Melolontha hippocatani Fabricius 1801, au comportement plus forestier, dont les thorax et la tête sont le plus souvent marron, et la pointe terminale de l’abdomen est plus courte et moins large. Melolontha pecoralis Megerle, 1812, présent en France uniquement dans le nord-est, en est également très proche, avec une pointe terminale encore plus courte.

Biologie-ethologie :
Les adultes ont une activité principalement crépusculaire, aux mois de mai et juin. Ils restent camouflés dans la végétation pendant la journée. Autrefois très commun, les envols le soir venaient parfois à obscurcir le ciel. Réputée nuisible à l’agriculture, les premiers traitements chimiques (comme le DDT) ont eu une action radicale sur cette espèce, aujourd’hui en phase de reconquête. Rhizophage, la larve effectue un cycle de à trois à quatre ans (suivant les régions et la rigueur de l’hiver), dans le sol, où elle mange diverses racines. Son comportement secondaire prédateur à cannibale provoque une génération plus abondante que les autres, créant tous les 3 à 4 ans ce que l’on appelle une « année à Hanneton ».

Biogéographie :
L’espèce est connue de toute la France continentale (elle est absente de Corse), où elle redevenue majoritairement commune, loin toutefois dans densités d’autrefois décrites dans la littérature ancienne.

D'après: Baraud, J. 1992. Coléoptères Scarabaeoidea d’Europe. Société Linnéenne de Lyon. 873 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Melolontha albida Mulsant, 1842
Melolontha albida Redtenbacher, 1849
Melolontha asiatica Brenske, 1900
Melolontha colopyga Petz, 1905
Melolontha discicollis Mulsant, 1842
Melolontha femoralis Kraatz, 1885
Melolontha funesta Westhoff, 1884
Melolontha humeralis Westhoff, 1884
Melolontha luctuosa Westhoff, 1884
Melolontha lugubris Mulsant, 1842
Melolontha marginata Kraatz, 1888
Melolontha melanopus Westhoff, 1884
Melolontha nigra Kellner, 1877
Melolontha nigritarsis Pfanneberg, 1905
Melolontha obscuripes Westhoff, 1884
Melolontha pulcherrima Dalla Torre, 1879
Melolontha ruficeps Kraatz, 1885
Melolontha ruficollis Mulsant, 1842
Melolontha scapularis Westhoff, 1884
Melolontha vulgaris Fabricius, 1775
Scarabaeus majalis Moll, 1785
Scarabaeus melolontha Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.