• 8
    observations

  • 6
    communes

  • 4
    sources

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2023
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Amaurobius fenestralis est une araignée de 5 à 9 mm qui se caractérise par des pattes annelées et un abdomen brun ceinturé de chevrons jaunâtres. La distinction au sein du genre Amaurobius, à partir des genitalia, est délicate notamment avec A.erberi et A.similis. On la trouve en forêt sous les écorces et aussi communément dans les habitations, notamment près des fenêtres où elle piège ses proies dans un réseau de soies tendues à leur surface.

Source : Biodiv'Écrins, Parc national des Écrins
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aranea fenestralis Strøm, 1768
Ciniflo fenestralis (Strøm, 1768)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.