Oreillard gris

Plecotus austriacus (J.B. Fischer, 1829)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Plecotus

  • 50
    observations

  • 23
    communes

  • 9
    sources

  • Première observation
    1984

  • Dernière observation
    2021
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - BANASIAK Marek - CPIE Collines normandes - CPIE Mayenne - Bas-Maine - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL) - DELCLOY Cédric - Groupe Mammalogique Normand (GMN) - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Comme tous les Plecotus, l'oreillard gris se caractérise d'emblée par ses très grandes oreilles. Il se distingue des deux autres par un masque sombre sur la face mais ce critère reste à compléter par d'autres plus délicats. Des trois oreillards, c'est le moins montagnard. Il semble se cantonner aux bocages et boisements de fonds de vallées où il glane ses proies dans la végétation. Son régime alimentaire est spécialisé sur les lépidoptères.

Source : Biodiv'Écrins, Parc national des Écrins
E5 : Ourlets, clairières forestières et peuplements de grandes herbacées non graminoïdes
G1 : Forêts de feuillus caducifoliés
G5 : Alignements d'arbres, petits bois anthropiques, boisements récemment abattus, stades initiaux de boisements et taillis
H1 : Grottes, systèmes de grottes, passages et plans d'eau souterrains terrestres
H3 : Falaises continentales, pavements rocheux et affleurements rocheux
I1 : Cultures et jardins maraîchers
J2 : Constructions à faible densité
X13 : Terrains faiblement boisés avec des arbres feuillus caducifoliés
X22 : Petits jardins non domestiques des centres-villes
X23 : Grands jardins non domestiques
X24 : Jardins domestiques des villes et des centres-villes
X25 : Jardins domestiques des villages et des périphéries urbaines

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Plecotes auritus hispanicus Bauer, 1957
Plecotus austriacus austriacus (Fischer, 1829)
Plecotus brevipes
Plecotus kirschbaumii
Plecotus meridionalis

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.