Fauvette babillarde

Sylvia curruca (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Sylviidae Genre : Sylvia

  • 10
    observations

  • 7
    communes

  • 7
    sources

  • Première observation
    1986

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - Groupe Ornithologique Normand (GONm) - Habitants-bénévoles - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Longueur totale : 12,5 cm. Poids : 11 à 15 g.

Diagnose :
Le manteau est gris-brun uniforme, le dessus de la tête gris cendré s'assombrissant sur les côtés et autour des yeux. Ces teintes contrastent avec un dessous blanc. Les rémiges sont brun foncé, les rectrices externes blanches et les pattes gris de plomb. Le chant est constitué essentiellement d'une répétition uniforme et rapide, en battement, d'une note unique.

Détermination :
Moyennement difficile.

Espèces proches :
La Fauvette babillarde ressemble un peu à la Fauvette grisette mais s'en distingue par ses teintes plus sombres et l'absence de roux aux ailes.

Période d’observation :
Mi-avril à septembre.

Biologie-éthologie :
Comme les autres fauvettes, la babillarde est principalement insectivore et très généraliste.

Biogéographie et écologie :
La babillarde est la fauvette du genre Sylvia qui possède la plus grande répartition géographique, de la Grande-Bretagne à la Chine. La principale aire d'hivernage se situe dans le nord-est de l'Afrique.
Pour nicher, l'espèce affectionne les buissons denses et assez hauts, avec une prédilection pour les épineux et les jeunes conifères ainsi que les haies notamment en lisière de forêt.

Source : fiche descriptive, INPN
F2 : Fourrés arctiques, alpins et subalpins
F3 : Fourrés tempérés et méditerranéo-montagnards
F9 : Fourrés ripicoles et des bas-marais
FA : Haies
G3 : Forêts de conifères
I2 : Zones cultivées des jardins et des parcs

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Curruca curruca curruca (Linnaeus, 1758)
Motacilla curruca Linnaeus, 1758
Sylvia curruca blythi Ticehurst & Whistler, 1933
Sylvia curruca curruca (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.