Faucon pèlerin

Falco peregrinus Tunstall, 1771

Classe : Aves Ordre : Falconiformes Famille : Falconidae Genre : Falco

  • 5
    observations

  • 2
    communes

  • 4
    sources

  • Première observation
    2013

  • Dernière observation
    2018
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CROCIS Julien - Conseil départemental de l'Orne - Groupe Ornithologique Normand (GONm)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Longueur 36-48 cm, envergure 95-110 cm, poids 580-1 300 g (ssp. peregrinus).

Pour se reproduire, il recherche les falaises et autres parois tranquilles, s’adaptant aux carrières et parfois aux bâtiments élevés. Pour la chasse, il a besoin de grandes zones ouvertes incluant fréquemment des zones humides ou des habitats côtiers.

Le Faucon pèlerin se nourrit habituellement d’oiseaux capturés au vol, sur des terrains ouverts ou au-dessus de l’eau. Les proies sont repérées lors de vols hauts en cercles, sinon de perchoirs élevés. La poursuite se finit souvent par une plongée rapide, ailes fermées. Le choix des proies varie selon la disponibilité et le type de milieu. L’éventail des dimensions est extrême, allant du Roitelet huppé au Héron cendré ou à l’Oie (en moyenne de la taille d’un Merle à celle d’un Pigeon).

L’espèce est monogame et mène une vie solitaire ou en couples. Ceux-ci restent souvent ensemble toute l’année sur leur territoire, tant que les conditions climatiques et les ressources alimentaires le permettent. La formation d’un couple débute généralement tôt dans l’année, bien qu’elle ait parfois lieu en mars ou avril, juste avant la ponte. Pendant la saison de reproduction, les vols nuptiaux s’observent à proximité de l’aire.

L’aire est située sur une corniche de falaise. C’est une simple dépression grattée au sol ou au sein d’un vieux nid d’une autre espèce. La ponte de 3-4 œufs (extrêmes : 2 à 6) est déposée à partir de la fin mars. L’incubation dure 1 mois et l’éclosion, faiblement asynchrone, génère des différences de taille importante chez les poussins. Il y a très peu de compétition alimentaire entre eux et l’envol a lieu à l’âge de 35-42 jours. Les jeunes sont encore nourris pendant 3-4 semaines et mettent près de 2 mois avant de chasser efficacement.

Source : fiche descriptive, INPN
B3 : Falaises, corniches et rivages rocheux, incluant le supralittoral
H3 : Falaises continentales, pavements rocheux et affleurements rocheux
J1 : Bâtiments des villes et des villages

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Falco peregrinus brookei Sharpe, 1873

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.