Punaise noire à bordure blanche

Legnotus limbosus (Geoffroy, 1785)

Classe : Insecta Ordre : Hemiptera Famille : Cydnidae Sous-Famille : Sehirinae Tribu : Sehirini Genre : Legnotus

  • 5
    observations

  • 4
    communes

  • 4
    sources

  • Première observation
    2013

  • Dernière observation
    2019
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 3,5 – 4,8 mm

Diagnose :
Petite punaise noire et arrondie avec l’abdomen (cories) bordé d’un bourrelet blanc. Elle a les yeux saillants de forme conique dépassant aux deux tiers de la tête. Elle a le clypéus (le nez) plus court que les joues, ce qui forme une échancrure rectangulaire à l'avant de la tête. Son pronotum est lisse et bombé, son scutellum très évasé et large. La partie antérieure du scutellum est presqu’aussi large que la partie postérieure du pronotum. Elle n’a pas d’épines et/ou de soies sur les bords de la tête, les bords du pronotum et les ailes, et elle a des pattes épineuses (sous-famille des Sehirinae).

Détermination : Moyennement difficile.

Espèces proches :Legnotus limbosus est facilement identifiable car son abdomen (cories) est bordé d’un bourrelet blanc et son clypéus plus court que les joues, ce qui forme une échancrure rectangulaire à l'avant de la tête. Deux autres espèces de Legnotus sont proches mais Legnotus fumigatus et Legnotus picipes n’ont pas d’échancrure à l’avant de la tête. Même si l’abdomen de L. picipes est le plus souvent bordé d’un bourrelet blanc.

Période d’observation : Mars à septembre avec un pic fin mai - début juin.

Biologie-éthologie :
Legnotus limbosus vit sur plusieurs espèces de gaillets et parfois sur des aubépines.

Biogéographie et écologie :
Legnotus limbosus est une espèce ouest-paléarctique qui s'étend jusqu'en Ouzbékistan à l'est et remonte en Suède jusqu'à 57° de latitude nord. On la trouve jusqu’à 1 400 m d'altitude, et elle est plus rare sur le littoral méditerranéen. Elle se rencontre dans les habitats boisés et frais, le long des cours d’eau, dans les landes herbeuses, dans les détritus végétaux d’inondations. C’est une espèce commune dans son biotope et la plus commune des Legnotus.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cimex limbosus Geoffroy, 1785
Gnathoconus albomarginatus (Goeze, 1778)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.