Diodie tête de mort

Zilla diodia (Walckenaer, 1802)

Classe : Arachnida Ordre : Araneae Famille : Araneidae Genre : Zilla
Chargement...

  • 12 observations

  • 8 communes

  • 7 observateurs

  • 5 organismes

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2022

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Ameline Michel - Anonymisé - Devogel Pierre - Didier Druart - Le Goïc Matthieu - Maurouard Bénédicte - Thélot Olivier

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 6 Observations
    Part d'aide à la prospection : 50.00 %

    Fiche organisme
  • GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA)
    Participation à 6 Observations
    Part d'aide à la prospection : 50.00 %

    Fiche organisme
  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 5 Observations
    Part d'aide à la prospection : 41.67 %

    Fiche organisme
  • Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL)
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 16.67 %

    Fiche organisme
  • UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 8.33 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Distribution mondiale :
Europe centrale et méridionale,

Caractères distinctifs, espèces :
Taille - ♀ : 3-5 mm, ♂ : 2-3 mm.

Cette petite épeire présente un dessin abdominal caractéristique avec, sur un fond brunâtre, deux taches noires suivies d’un triangle sombre et une tache médiane claire. L’ensemble a l’aspect d’une tête de mort. L’espèce est la seule du genre en France.

Milieux colonisés :
Elle colonise la végétation dense des buissons, des haies, les branches basses d’arbres. Elle est commune dans les jardins surtout dans la végétation à feuilles persistantes.

Chasse :
La toile est assez grande pour une épeire d’aussi petite taille. Elle est tissée de façon très dense, avec un très grand nombre de spires et l’originalité de rayons renforcés dans leur portion périphérique. L’araignée se tient sur la toile sans construire d’abri.

Développement, cycle :
Le cycle est annuel. Les adultes sont présents d’avril à juin, les femelles survivent jusqu’en juillet-août. Les pontes ont lieu en été, les jeunes apparaissent dans leurs milieux dès la fin de l’été.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aranea diodia Walckenaer, 1802 | Zilla dioidia (Walckenaer)

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.