Chargement...

  • 4 observations

  • 2 communes

  • 2 observateurs

  • 4 organismes

  • Première observation
    2013

  • Dernière observation
    2021

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Anonymisé - Pizzamiglio Simon

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 3 Observations
    Part d'aide à la prospection : 75.00 %

    Fiche organisme
  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 3 Observations
    Part d'aide à la prospection : 75.00 %

    Fiche organisme
  • GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 25.00 %

    Fiche organisme
  • Conseil départemental de l'Orne (bureau ENS)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 25.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille/poids :
2,5-4 mm

Diagnose :
Corps cylindrique, allongé, glabre, brun à forts reflets bronzés avec les appendices et le rostre rougeâtres. La tête est allongée en forme de rostre long et large, à ponctuation forte et dense. Le pronotum est trapézoïdal, fortement et densément ponctué. La ponctuation élytrale est forte et dense, non alignée. Les antennes sont robustes, moniliformes, avec une massue de quatre articles, et atteignent à peine la base du pronotum.

Détermination :
Très difficile.

Espèces proches :Cariderus aeneus a le corps bronzé plus foncé et le rostre de même forme que S. planirostris mais sombre. Les Sphaeriestes ont le rostre très court.

Période d’observation :
Avril à octobre.

Biologie-ethologie :
Espèce saproxylique prédatrice dont les adultes se rencontrent sur les branches mortes de divers feuillus.

Biogéographie et écologie :
Cette espèce se rencontre dans les futaies feuillues de toute l’Europe.

Références :
Barnouin T. & Zagatti P., 2017. Les Salpingidae de la faune de France (Coleoptera Tenebrionoidea). L’Entomologiste 73(6): 353-386.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Curculio planirostris Fabricius, 1787 | Rhinosimus planirostris (Fabricius, 1787) |

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.