Chargement...

  • 123 observations

  • 9 communes

  • 11 observateurs

  • 5 organismes

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2023

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Anonymisé - Cherpitel Thomas - Chéreau Loïc - Claisse Mathieu - Courtial Cyril - Devogel Pierre - Fouillet Philippe - Gretia - Maury-caudal Tristan - Petillon Julien - Tiberghien Gérard

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 118 Observations
    Part d'aide à la prospection : 95.93 %

    Fiche organisme
  • GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA)
    Participation à 111 Observations
    Part d'aide à la prospection : 90.24 %

    Fiche organisme
  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 10 Observations
    Part d'aide à la prospection : 8.13 %

    Fiche organisme
  • Conseil départemental de l'Orne (bureau ENS)
    Participation à 3 Observations
    Part d'aide à la prospection : 2.44 %

    Fiche organisme
  • Bureaux d'études & consultants
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 0.81 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Distribution mondiale :
toute l’Europe,

Caractères distinctifs, espèces :
Taille - ♀ : 5-8 mm, ♂ : 4-5 mm.

La Zora ressemble assez à une araignée-loup très claire mais ses yeux n’en ont pas le dimorphisme. Le genre est caractérisé par des pattes munies de rangées d’épines inférieures sur les tibias et les basitarses. Le céphalothorax, clair, possède deux bandes brun sombre dans le prolongement du groupeoculaire. L’abdomen présente des séries de taches brunes et blanches en lignes sur un fond brun. Il y a 7 espèces répertoriées en France dans le genre Zora. L’observation des pièces génitale est indispensable pour distinguer les espèces.

Milieux colonisés :
Z. spinimana colonise des milieux plutôt humides ou mésophiles. On l’observe au sol, plutôt en végétation épaisse ou en sous-bois.

Chasse :
Les Zora ne tissent pas de loge de repos. Elles ont été soupçonnées d’arachnophagie mais il semble que ce régime ne soit pas exclusif car elles capturent aussi des insectes.

Développement, cycle :
Les adultes de Z. spinimana sont présents toute l’année mais plus abondants de mai à juillet. La période de reproduction est estivale. Le cycle semble se développer sur un ou deux ans suivant les individus. Il y a 2 à 3 pontes estivales. Le cocon est déposé sur la végétation basse, parfois sous des pierres. Il y a de 25 à 50 œufs par cocon chez Z. spinimana. La ♀ reste sur la ponte jusqu’à la sortie des jeunes. Les jeunes se trouvent à tous les stades en hiver, cachés dans la végétation.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Lycaena spinimana Sundevall, 1833 |

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.