Lamie tisserand

Lamia textor (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Cerambycidae Sous-Famille : Lamiinae Tribu : Lamiini Genre : Lamia

  • 2
    observations

  • 2
    communes

  • 5
    sources

  • Première observation
    2014

  • Dernière observation
    2014
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Bureaux d'études & consultants - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - MAZURIER Marc

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 14 – 32 mm

Diagnose :
Capricorne au corps noir mat d’aspect arrondi et compact, à pattes robustes, couvert d’un léger duvet gris ou roussâtre et de quelques macules jaunâtres plus étendue et inégalement réparties. Les antennes ne dépassent pas la longueur du corps.

Détermination :
délicate.

Espèces proches :Morimus asper (Linnaeus, 1758), dont il se distingue par des antennes toujours moins longues que le corps chez les deux sexes et par la forme plus parallèle des élytres.

Période d’observation :
Les adultes apparaissent de mai à juillet.

Biologie-éthologie :
La larve se développe dans les souches et le bois encore vivant des arbres dépérissant de saules, peupliers, bouleaux et aulnes. Le cycle biologique est de 2 à 3 ans. Cette espèce est ailée mais vole très rarement, on la trouve généralement marchant au sol dans la journée.

Biogéographie et écologie :
Espèce largement répandue sur toute la zone paléarctique. En France, elle se rencontre sur tout le territoire sauf en Corse. Son habitat est constitué de ripisylves, de zones humides ou marécageuses. Elle paraît en régression, tout comme les zones humides.

D’après :
- Berger, P. 2012. Coléoptères Cerambycidae de la faune de France continentale et de Corse - Actualisation de l'ouvrage d'André Villiers, 1978. Revue de l’Association Roussillonnaise d’Entomologie, supplément tome XXI, 664 p.
- Touroult, J., Cima, V., Bouyon, H., Hanot, C., Horellou, A., Brustel, H., 2019 – Longicornes de France Atlas préliminaire (Coleoptera : Cerambycidae & Vesperidae). Supplément au bulletin d’ACOREP – France, Paris. 176 p.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cerambyx textor Linnaeus, 1758
Pachystola textor (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.