Chargement...

  • 4 observations

  • 4 communes

  • 7 observateurs

  • 3 organismes

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2023

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Anonymisé - Cherpitel Thomas - Claisse Mathieu - Devogel Pierre - Maury-caudal Tristan - Mouquet Claire - Tiberghien Gérard

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 4 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme
  • GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA)
    Participation à 3 Observations
    Part d'aide à la prospection : 75.00 %

    Fiche organisme
  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 25.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Distribution mondiale :
Europe plutôt méridionale, Afrique du Nord

Caractères distinctifs, espèces :
Taille - ♀ : 3-4 mm, ♂ : 2-3 mm.

Les Mimétidés se reconnaissent facilement à la présence de rangées d’épines aux pattes, formant une sorte de peigne. Il y a cinq espèces dans le genre,Ero aphana partage avec E. tuberculata la présence de quatre tubercules abdominaux, alors que les autres espèces en possèdent deux.E. aphana est plus petite qu’E. tuberculata, mais l’observation des pièces génitales est indispensable pour les distinguer. L’adjectif aphanes (grec) signifie caché ou masqué et doit correspondre à l’approche du prédateur, mal perçu par sa victime.

Milieux colonisés :
L’espèce colonise divers milieux, plutôt dans les strates de végétation hautes de landes, de buissons, d’arbres isolés. Elle est présente aussi sur les rochers ou les murs.

Chasse :
Les Mimétidés chassent exclusivement des araignées à toiles. Ils repèrent les fils et avancent depuis le bas de la construction de l’hôte en effectuant des mouvements circulaires avec les pattes antérieures. La proie perçoit mal l’agresseur, si ce n’est qu’il s’approche et parfois, percevant un danger, elle se laisse tomber. Si c’est entre les pattes à peigne de l’agresseur, il saisit et mord rapidement sa victime. Si c’est un insecte qu’on laisse tomber entre ses pattes, il ne le capture pas. Après la morsure, il attend que la victime ne bouge plus puis s’approche et la vide en aspirant lentement le contenu liquéfié du corps. Les proies sont des espèces de petite taille tissant différents types de toiles : en réseau, en nappes ou encore géométriques.

Développement, cycle :
Le cycle est annuel. Les adultes apparaissent en avril-mai. On voit des mâles jusqu’en juillet, les femelles sont présentes jusqu’à la fin de l’été. Le ♂ tisse une toile spermatique. Le cocon caractéristique des Mimétidés, en forme de lampe suspendue, comprend jusqu’à une dizaine d’œufs. Il est abandonné sur une tige, sur un tronc, parfois sur un mur.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aranea aphana Walckenaer, 1802 | Ero atomaria C. L. Koch, 1845 | Ero luzonensis Barrion & Litsinger, 1995

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.