Coelostoma orbiculare (Fabricius, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Hydrophilidae Sous-Famille : Sphaeridiinae Tribu : Coelostomatini Genre : Coelostoma

  • 12
    observations

  • 6
    communes

  • 7
    sources

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2018
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CPIE Collines normandes - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - LUTRAND Christophe - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 3,8-4,8 mm (adulte)

Diagnose :
Coelostoma orbiculare est un Hydrophilidae aquatique noir parfois éclairci sur les côtés, brillant, finement et densément ponctué, en ovale court, convexe et à contour à peu près continu ; pronotum sensiblement élargi vers l’arrière ; les élytres avec une strie suturale abrégée vers l’avant ; ventrites non carénés ; pattes avec les mésofémurs peu pubescents et ponctués de façon espacée ; palpes maxillaires brun noir.

Détermination :
Difficile sur photo d’ensemble.

Espèces proches :C. orbiculare peut être confondu avec C. hispanicum. Ils diffèrent cependant sur plusieurs points, notamment la couleur des palpes maxillaires, la pubescence et la ponctuation des mésofémurs.

Période d'observation :
Adulte rencontré surtout du printemps à l’automne.

Biologie-éthologie :
Se développe au bord des eaux douces et stagnantes ou peu courantes, riches en végétation, notamment les mousses ou les plantes pourrissantes.

Biogéographie et écologie :
Espèce assez fréquente, présente dans une grande partie de la zone paléarctique depuis la péninsule ibérique et la Norvège jusqu’en Sibérie orientale, Chine et Japon en passant par la Turquie et l’Asie centrale.

Queney P. et Prévost P. 2021. Clé d’identification des Coléoptères aquatiques de France métropolitaine Myxophaga, Polyphaga Hydrophiloidea (adultes). Tome 1.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Coelostoma graecum Kuwert, 1890
Coelostoma puncticolle Reitter, 1906
Coelostoma subaereum Reitter, 1906
Cyclonotum breve Sharp, 1874
Cyclonotum brevitarse Heyden, 1870
Cyclonotum dalmatinum Küster, 1848
Cyclonotum minus Sharp, 1872
Dytiscus punctatum Goeze, 1777
Hydrophilus orbiculare Fabricius, 1775
Hydrophilus pilula O.F. Müller, 1776
Sphaeridium immaculatum Rossi, 1790

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.