• 4
    observations

  • 4
    communes

  • 3
    sources

  • Première observation
    2007

  • Dernière observation
    2019
Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille :
Abdomen ♂ : 39-48 mm ; ♀ : 42-49 mm. Ailes postérieures ♂ : 37-41 mm ; ♀ : 38-42 mm.

Diagnose :
Libellule de taille moyenne. Chez le mâle, l’abdomen est bleu et noir, les côtés du thorax sont jaunes et bleus et les yeux bleus. La ♀ est jaune verdâtre et brun clair.

Détermination :
Moyennement difficile.

Espèces proches :
Confusion possible avec Aeshna caerulea. Sur les côtés du thorax du mâle, la suture finement surlignée de noir est caractéristique.

Période d’observation :
Les adultes sont observés de mai à octobre dans le sud, de juin à octobre dans le nord.

Biologie et écologie :
Cette espèce se reproduit de préférence dans les eaux stagnantes permanentes ou temporaires, peu profondes, ensoleillées et fortement envahies par la végétation. Elle occupe également les eaux courantes à débit lent. Les femelles pondent dans la végétation fraiche, en décomposition ou dans la vase. Dans certaines conditions, les adultes effectuent de véritables migrations vers le nord.

Biogéographie :
Espèce d’affinité méditerranéenne, elle peut être observée dans une grande partie de l’Europe et jusqu’en Asie mineure. En France elle présente en plaine sur une majorité du territoire mais elle est plus abondante dans le sud.

D’après :
Grand, D., Boudot, J.-P & Doucet, G. 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Collection Cahier d’identification. Biotope, Mèze : 136 pp.
Grand, D. & Boudot, J.-P. 2006. Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope. Biotope, Mèze : 480 pp.
Dijkstra, K.-D. B. 2007. Guide des libellules de France et d'Europe. Les guides du naturaliste. Delachaux & Niestlé, Paris : 320 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
B1 : Dunes côtières et rivages sableux
C1 : Eaux dormantes de surface
C2 : Eaux courantes de surface

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS 2012), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aeschna affinis Stephens, 1836
Aeschna landoltii Buchecker, 1878
Aeshna landoltii Buchecker, 1878

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.