Aeschne paisible (L')

Boyeria irene (Boyer de Fonscolombe, 1838)

Classe : Insecta Ordre : Odonata Famille : Aeshnidae Genre : Boyeria

  • 36
    observations

  • 7
    communes

  • 8
    sources

  • Première observation
    1921

  • Dernière observation
    2021
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Biotope - Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - CPIE Collines normandes - Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN MP) - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille :
Abdomen ♂ : 53-56 mm ; ♀ : 49-54 mm. Ailes postérieures ♂ : 39-45 mm ; ♀ : 44-48 mm.

Diagnose :
Libellule de taille moyenne reconnaissable à sa coloration rappelant une tenue de camouflage. Les yeux sont verts chez le ♂ et bruns chez la femelle. L’extrémité des ailes est foncée chez les individus mâtures.

Détermination :
Moyennement difficile.

Période d’observation :
Les adultes sont observés de juin à octobre dans le sud et de juillet à octobre dans le nord.

Biologie et écologie :
Cette espèce se reproduit dans les eaux courantes bien oxygénées. Elle privilégie la présence de rives végétalisées où les larves se développent. La ♀ pond seule dans les berges, les racines des arbres ou dans les mousses au bord de l’eau. La phase larvaire dure de 1 à 2 ans.

Biogéographie :
Espèce endémique du sud-ouest de l’Europe. Elle est présente de la Bretagne à la Sicile, elle s’étend progressivement vers le nord-est.

D’après :
Grand, D., Boudot, J.-P & Doucet, G. 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Collection Cahier d’identification. Biotope, Mèze : 136 pp.
Grand, D. & Boudot, J.-P. 2006. Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope. Biotope, Mèze : 480 pp.
Dijkstra, K.-D. B. 2007. Guide des libellules de France et d'Europe. Les guides du naturaliste. Delachaux & Niestlé, Paris : 320 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
C2 : Eaux courantes de surface

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS 2012), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aeshna irene Boyer de Fonscolombe, 1838
Boyeria irene brachycerca Navás, 1919

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.