Agrion joli

Coenagrion pulchellum (Vander Linden, 1825)

Classe : Insecta Ordre : Odonata Famille : Coenagrionidae Genre : Coenagrion

  • 10
    observations

  • 8
    communes

  • 3
    sources

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2021
Bureau ENS (Conseil départemental de l'Orne) - DELCLOY Cédric - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille :
Abdomen ♂ : 24-32 mm ; ♀ : 23-31 mm. Ailes postérieures ♂ : 16-22 mm ; ♀ : 18-23 mm.

Diagnose :
Le corps de cette demoiselle est bleu et noir. Chez le ♂ le dessin du deuxième segment de l’abdomen est en forme de Y noir généralement épais. Les cercoïdes sont plus courts que les cerques. Les ailes sont repliées au repos.

Détermination :
La détermination des mâles est moyennement difficile, plus délicate pour les femelles.

Espèces proches :
L'espèce est proche d'autres Agrions. Les dessins sur l'abdomen des mâles et le bord postérieur du prothorax chez les deux sexes sont caractéristiques.

Période d’observation :
Les adultes sont observés de mars à juillet dans le sud, d’avril à septembre dans le nord.

Biologie et écologie :
Cette espèce se reproduit dans les eaux stagnantes à fonds vaseux riches en végétation aquatique. Les œufs sont insérés par la ♀ dans la végétation aquatique. Lors de la ponte, les femelles peuvent être complètement immergées. La phase larvaire dure de 8 mois à 2 ans.

Biogéographie :
La distribution de Coenagrion puchellum s’étend de l’Europe de l’ouest (hors péninsule ibérique) à la Sibérie. En France, cette espèce est présente sur une grande partie du territoire jusqu’à 1200 m. d’altitude.

D’après :
Grand, D., Boudot, J.-P & Doucet, G. 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Collection Cahier d’identification. Biotope, Mèze : 136 pp.
Grand, D. & Boudot, J.-P. 2006. Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope. Biotope, Mèze : 480 pp.
Dijkstra, K.-D. B. 2007. Guide des libellules de France et d'Europe. Les guides du naturaliste. Delachaux & Niestlé, Paris : 320 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
C1 : Eaux dormantes de surface
C2 : Eaux courantes de surface

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS 2012), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Agrion pulchella Vander Linden, 1825
Agrion pulchellum Vander Linden, 1825

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.