Ancre (L')

Deltote uncula (Clerck, 1759)

Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Noctuidae Sous-Famille : Eustrotiinae Genre : Deltote

  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 1
    source

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    1979
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Envergure : 22 - 25 mm.

Diagnose :
Couleur de la tête et du thorax brun clair à gris. Recto de l'aile antérieure brunâtre avec une large strie sous-costale blanc crème à laquelle la réniforme proéminente et oblique, ainsi que l'orbiculaire, sont rattachées et concolores ; ligne submarginale blanc crème diffuse et plus ou moins large soulignée par une deuxième ligne fine. Franges avec des tonalités variables qui vont du blanc crème au gris brun. Le dessus des ailes postérieures est uniformément brun.

Détermination :
L'adulte est simple à reconnaître.

Espèces proches :
En France métropolitaine, ce papillon ne peut pas être confondu.

Période d’observation :
Les imagos volent de mi-mai à début septembre.

Biologie-éthologie :
Cette espèce a une à deux générations par an selon la latitude. Les adultes sont actifs essentiellement de nuit, mais peuvent s'observer de jour s'ils sont dérangés. La chenille se nourrit de Deschampsia cespitosa, de Phalaris arundinacea, de Carex nigra, de Carex sylvatica et de Cyperus spp.

Biogéographique et écologie :
Eurasiatique, cette espèce est présente dans la majorité des pays d’Europe, de l’Angleterre à l’ouest de la Russie, mais est absente de la péninsule Ibérique et en général du pourtour méditerranéen. Elle est connue aussi d'Asie Centrale jusqu'en Corée, au nord de la Chine et au Japon. Hygrophile, l'Ancre affectionne les marais, les tourbières et les prairies humides. Elle est présente aux étages planitiaire et collinéen.

D'après :Fibiger M., Ronkay L., Steiner A. & Zilli A., 2009. Noctuidae Europaeae, Pantheinae - Bryophilinae. Entomological Press Soro, Danemark, volume 11, 504 pp.
Collectif d'entomologistes amateurs coordonné par Roland Robineau, 2007. Guide des papillons nocturnes de France. Ed. Delachaux & Niestlé. 288 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
D : Tourbières hautes et bas-marais
E2 : Prairies mésiques
E3 : Prairies humides et prairies humides saisonnières
F9 : Fourrés ripicoles et des bas-marais

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS 2012), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Agrophila unca (Denis & Schiffermüller, 1775)
Erastria uncula (Clerck, 1759)
Eustrotia uncula (Clerck, 1759)
Hydrelia uncana (Linnaeus, 1761)
Lithacodia uncula (Clerck, 1759)
Noctua unca Denis & Schiffermüller, 1775
Phalaena uncana Linnaeus, 1761
Phalaena uncula Clerck, 1759

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.