Callunaire (La)

Pachycnemia hippocastanaria (Hübner, 1799)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Geometridae Sous-Famille : Ennominae Tribu : Lithinini Genre : Pachycnemia

  • 27
    observations

  • 5
    communes

  • 7
    sources

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2022
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CPIE Collines normandes - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - LUTRAND Christophe - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Envergure : 14 - 17 mm.

Diagnose :
Fond de l'aile antérieure gris cendré saupoudré d'écailles brunes et légèrement teinté de brun-rougeâtre dans l'aire discale ; nervures surlignées d'écailles brunes notamment dans l'aire post-discale et submarginale ; lignes post-basale et subdiscale réduites à une ombre et de petites taches brunes élancées disposées sur les nervures, cette dernière étant coudée au niveau de la nervure centrale ; point discal, et base des franges délimitée de petites taches sombres. Recto de l'aile postérieure blanchâtre-ocre s'assombrissant légèrement dans l'aire marginale ; ligne post-discale réduite à de petites taches sombres, diffuses, parfois invisibles, comme le point discal.

Détermination :
L'adulte est assez facile de détermination.

Espèces proches :
En France métropolitaine, l'espèce est caractéristique.

Période d’observation :
Les adultes volent de février à novembre.

Biologie-éthologie :

Pachycnemia hippocastanaria a 2 à 3 générations par an selon l’altitude et la latitude. L'adulte est actif de nuit. La chenille se développe sur Calluna vulgaris, Erica spp. et Rosmarinus officinalis. L'espèce hiverne au stade de chrysalide.

Biogéographique et écologie :
Ouest-paléarctique, la Pachycnémie des Callunes est présente du nord de l'Afrique (Tunisie, Algérie, Maroc) et des îles méditerranéennes jusqu'au sud de l'Angleterre et de la Scandinavie, puis de la Pologne jusqu'à la frange méditerranéenne turque. Elle apprécie les landes, les pelouses sableuses, les garrigues et les lisières forestières, ensoleillées et bien drainées. L'espèce est présente de l’étage collinéen à montagnard.

D'après :
Skou (Peder) & Sihvonen (Pasi), 2015. The Geometrid Moths of Europe, Subfamily Ennominae 1. Brill, Leiden. volume 5, 657 pp.

Source : fiche descriptive, INPN
B1 : Dunes côtières et rivages sableux
D1 : Tourbières hautes et tourbières de couverture
F2 : Fourrés arctiques, alpins et subalpins
F4 : Landes arbustives tempérées
F6 : Garrigues

Source : Habitat(s) lié(s) au taxon - Habref (EUNIS), INPN

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Geometra hippocastanaria Hübner, 1799
Sthanelia hippocastanaria (Hübner, 1799)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.