Chargement...

  • 4 observations

  • 3 communes

  • 5 observateurs

  • 5 organismes

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2020

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Anonymisé - Bouteloup Rémi - Dussaix Cyril - Livory Alain - Obs. Non Précisé

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 50.00 %

    Fiche organisme
  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 50.00 %

    Fiche organisme
  • Conseil départemental de l'Orne (bureau ENS)
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 50.00 %

    Fiche organisme
  • CPIE Collines normandes
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 25.00 %

    Fiche organisme
  • CPIE Mayenne - Bas-Maine
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 25.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille :
Moyenne, 9 à 13mm.

Diagnose :
Le genre Xanthandrus ne compte qu’une seule espèce en France. On la reconnaît grâce à ses callus huméraux glabres, sa face et son thorax entièrement noirs, ses antennes courtes et son abdomen ovale et aplati portant quatre taches jaune-rougeâtre quadrangulaires sur les troisième et quatrième segments et qui sont confluentes chez le ♂ (le deuxième segment comporte souvent deux petites taches rondes).

Facilité d'identification :
Facile, détermination possible sur photo.

Confusions possibles :
Pas de confusion possible.

Période de vol :
Les adultes sont visibles du début du mois de mai jusqu'à la fin du mois d’octobre en plusieurs générations successives mais sans réel pic d’abondance.

Répartition générale :
Elle est présente du sud de la Norvège jusqu’à la péninsule ibérique en passant par les îles britanniques. Elle s’étend vers l’est à travers l’Europe centrale et méridionale jusqu’à la côte pacifique où on la retrouve au Japon.

Habitat et biologie :
Espèce d’affinité forestière, elle est présente dans plusieurs types de forêts de feuillus et de conifères (chênaie, hêtraie, pinède) ainsi que dans les zones broussailleuses. Les adultes sont visibles dans les endroits où le couvert forestier est dense avec une strate arbustive riche, on les trouve le plus souvent posés sur le feuillage. Les mâles peuvent s’observer en vol stationnaire entre 3 et 5 mètres de haut. Les larves sont des prédateurs des pucerons et des chenilles de papillons, notamment de certaines espèces causant des dégâts aux cultures (vigne, choux) mais aussi des chenilles processionnaires comme celle du pin.

Speight, M.C.D. (2020) Species accounts of European Syrphidae, 2020. Syrph the Net, the database of European Syrphidae (Diptera), vol. 104, 314 pp., Syrph the Net publications, Dublin.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Musca comtus Harris, 1780 |

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.