Chargement...

  • 13 observations

  • 6 communes

  • 6 observateurs

  • 5 organismes

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2023

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Anonymisé - Cherpitel Thomas - Fouillet Philippe - Herbrecht Franck - Obs. Non Précisé - Trécul Patrick

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 13 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme
  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 6 Observations
    Part d'aide à la prospection : 46.15 %

    Fiche organisme
  • GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA)
    Participation à 5 Observations
    Part d'aide à la prospection : 38.46 %

    Fiche organisme
  • Peter Stallegger (Consultant Environnement)
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 15.38 %

    Fiche organisme
  • Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN PDL)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 7.69 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille : 10,5 – 12 mm

Diagnose :
Punaise élancée uniformément brun foncé. Tête triangulaire, l’espace entre les yeux plus large que le bord postérieur du pronotum. Yeux proéminents, antennes parfois éclaircies mais globalement brunes. Pronotum trapézoïdal aux bords huméraux arrondis. Fémurs postérieurs armés de 3 ou 4 dents sur leur face intérieure, et aussi épais que les autres fémurs.

Détermination :
Moyennement difficile.

Espèces proches :Alydus rupestris a l’apex des cories blanc. Camptopus lateralis a les fémurs postérieurs élargis par rapport aux autres fémurs. Megalotomus junceus a les bords huméraux du pronotum pointus.

Période d’observation :
Juin à octobre avec le plus d’observations en août.

Biologie-éthologie :
Elle vit surtout sur des légumineuses arbustives à fleurs jaunes comme les ajoncs, bugranes, cytises et genêts (Fabaceae), ainsi que sur des luzernes. Elle a aussi été observée sur d’autres familles végétales, comme les euphorbes (Euphorbiaceae) ou les bruyères (Ericaceae). Les jeunes ressemblent à des fourmis et peuvent hiverner à ce stade dans des fourmilières, mais les adultes hivernent aussi, dans la litière puis y pondent ou directement sur les plantes, fin juin, et la nouvelle génération apparait à partir de juillet.

Biogéographie et écologie :
Espèce présente sur tout le continent paléarctique depuis l’Europe de l’Ouest et l’Afrique du Nord jusqu’en Chine en passant par le Moyen-Orient, mais elle est moins fréquente au sud dans les biotopes secs. On la trouve jusqu’à 62° de latitude nord en Finlande. Elle a été importée aux Etats-Unis et au Canada. Elle vit dans les milieux humides, verts et herbeux : marais, tourbières, bords d’étangs et de cours d’eau, prairies hygrophiles, lisières forestières et jardins.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cimex calcaratus Linnaeus, 1758

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.