Chargement...

  • 1 observation

  • 1 commune

  • 1 observateur

  • 2 organismes

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    1988

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Tiberghien Gérard

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme
  • PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille : 3,5 – 4,8 mm

Diagnose :
Petite punaise brune et parfois rougeâtre, dont le pronotum est marqué en son centre par une carène longitudinale plus claire. Cories réticulées car les nervures sont éclaircies. Membranes brunes avec chacune 3 taches blanches : sur le milieu du bord interne, sur le milieu du bord de la corie et à l’apex. Lorsque les ailes sont repliées 3 taches sont visibles : au milieu de chaque bord des cories et une tache plus diffuse à l’apex.

Détermination :
Moyennement difficile.

Espèces proches :
Peut être confondue avec des petits Lygaeidae brunâtres dans les genres Peritrechus, ou Nysius, mais les taches sur la membrane du milieu du bord des cories permet de la distinguer.

Période d’observation :
Avril à octobre avec un pic en mai et l’autre en septembre.

Biologie-éthologie :
Elle vit le plus souvent au sol, sous les pierres ou au pied des plantes, et notamment des Potentilles (Rosaceae) et dans les mousses comme la frangine laineuse (Grimmiaceae). Les adultes hivernent dans les mousses et la litière au pied des plantes, et y pondent de fin-juin à début août, puis la nouvelle génération d’adultes apparait en septembre.

Biogéographie et écologie :
Espèce méditerranéenne présente dans les pays du pourtour thermo-méditerranéen. Présente en Afrique du Nord, elle s’étend vers l’est jusqu’au Moyen-Orient, en Afghanistan et en Mongolie. On la trouve aussi en Suisse et au sud de l’Allemagne et elle ne semble pas dépasser 50° de latitude nord. En France, sa distribution est méditerranéo-atlantique, mais on peut la trouver jusqu’à 1 800 m d’altitude. Elle apprécie les milieux rocailleux, les terrains sablonneux, les coteaux chauds et secs bien exposés au soleil, à végétation basse et clairsemée comprenant orpins, mousses et lichens.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Lygaeosoma reticulatum (Herrich-Schäffer, 1838) |

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.